vendredi 15 juin 2018

retour au laos

contribution de marc, de retour au laos 15 ans après son séjour, avec ses deux garçons, à vientiane et à luan prabang, la cité royale




"J’ai redécouvert une capitale qui n’a pas perdu son attrait, malgré la circulation automobile et l’irruption de la modernité. 


Les grandes artères ont été élargies et des buildings, presque plus de vélos ni de touks touks et des travaux de comblage des rives du mekong pour gagner de la terre.


le mekong à luang prabang
L’âme de Vientiane a sans doute perdu avec toutes ces constructions. Mais en recherchant bien, on trouve encore des ruelles qui n’ont pas changé et où les habitants continuent de prendre leur temps.

Le régime politique est toujours une démocratie populaire mais où capitalisme et spéculation, notamment foncière, font bon ménage
La francophonie est toujours vivante au Laos, même si l'anglais, comme partout, grignote du terrain. Le Laos est le seul des trois pays de l’ex Indochine où la volonté politique de conserver le français est la plus vivace.



 

Le Laos est resté profondément religieux, et tout spécialement bouddhiste. Les temples foisonnent en centre-ville et constituent l’un des principaux attraits de la capitale

that luang

vat simuang

 
 vat prakeo
 
J’ai tenu à retourner également à Luang-Prabang, l’ancienne cité royale située à 400 km au nord de Vientiane, dans une boucle du Mékong. Le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995 a permis de préserver jusqu’à aujourd’hui ce site unique.

porte traditionnelle



Au final, ce voyage dans le temps sur deux semaines m’a permis de me replonger dans l’atmosphère particulière de ce pays dont je craignais qu’il ne soit devenu méconnaissable, mais tel n’est pas le cas, selon moi.

en parlant de voyage dans le temps
 


Enfin, j’ai eu beaucoup de plaisir à revoir de nombreux amis et connaissances, plus d’une vingtaine, tant laotiens que français, de tout niveau social et évoluant dans des milieux très différents. Je les remercie sincèrement du temps qu’ils m’ont consacré et de l’aide qu’ils m’ont apporté."

mercredi 13 juin 2018

le dîner en blanc

ben ça faisait un moment qu'on cherchait à se taper l'incruste. on a fini par y arriver...
le principe : un dîner en blanc, élégant, voire chichiproutprout,  sur invitation, en plein air, dans Paris, lieu connu au dernier moment. 
c'était donc le 3 juin, pile poil pour mon anniversaire.

2 heures avant, sms, rendez vous cours la reine puis petite marche à pied, en cortege


 Installation des tables, nappes, vaisselle apportées par chacun  





C'est super bien organisé et une super expérience. De plus j'ai jamais eu autant d'invités pour mon anniversaire... 


lundi 4 juin 2018

terre et mer

je vous avais parlé des péniches il y a quelques années. ce matin j'ai plutôt photographié les jardins que leurs propriétaires entretiennent avec amour. comme un peu de terre ferme sur la seine




là c'est carrément une pelouse...


et le hamac 



elle est pas belle la vie aux pieds de notre dame ?

samedi 2 juin 2018

caveau de la huchette

avant hier soirée blues dans ce temple des nuits parisiennes période fifties. ce soir le pianiste des blues brothers que compagnon idéal adore. on a réussi à y traîner andré, ludi et the  baby-to-come tiers

deux tiers mythique un tiers miteux la recette fonctionne depuis 1946. 








un concert tous les soirs et tout le monde en piste