mardi 16 janvier 2018

bave d'escargot


j'aime bien les gastéropodes à coquilles, je vous en ai parlé à plusieurs reprises et  et c'est pas fini.

traditionnellement en décembre les escargots affluent de toute part.


ils viennent à la queue leu leu se jeter sur nos hanches, et bien sûr ils laissent une traînée de bave derrière eux.
et bien amis gourmands ne laissez pas cette bave se perdre. récupérez la et faites-en, par exemple, du savon.

sans aller jusqu'aux masques d'escargots vivants des japonaises (ah ces japonaises...), la bave d'escargot entre dans la composition de nombreuses crèmes de beauté, curieusement c'est moins mis en avant que l'or (la prairie),  le raisin (caudalie), l'orchidée (guerlain) ou encore le platine (essie) 

bref, moi je dis restons naturels et favorisons la bave d'escargots. et pour en avoir beaucoup, mangeons des escargots.
les lanvin sont plutôt bons.

lundi 15 janvier 2018

blue monday

voici encore l'invention d'un fils de pub, mais faut avouer que c'est bien trouvé.
au moment où vous me lisez, ce lundi 15 janvier, ce serait le jour le plus déprimant de l'année (blue monday)
ceci serait dû à la convergence de facteurs funestes  : d'abord c'est un lundi ! ensuite le temps (de chiotte), l'éloignement de l'euphorie des fêtes et des résolutions prises le 1er janvier, les dettes contractées pour ces fêtes et la difficulté qu'on va avoir à les rembourser, d'autant qu'on n'est pas encore payés, le manque de motivation et la pression de devoir réagir.

l'affaire a même été mise en équation . ça donne ça.
cette formule permettrait de déterminer la date de ce blue monday. je laisse aux spécialistes le loisir d'essayer. moi ça me déprime d'avance.
évidemment ceci ne vaut pas partout pour tout le monde. que l'on soit puissant ou misérable, en suède ou au burundi, que le we soit un samedi dimanche ou un jeudi vendredi, et que les fêtes soient vraiment les fêtes pour vous. bref tout cela est bien relatif. et c'est tant mieux.

il n'en demeure pas moins que le mois de janvier n'est effectivement pas le plus marrant de l'année. 

pour y survivre toutefois il y a plein de solutions :

boire un ou plusieurs cocktails

dormir jusqu'au mardi

se gaver de chocolat

soulever de la fonte

prendre de l'avance sur le ménage de printemps

 bref, ne vous laissez pas aller. il fera jour -et sec- demain

 ou après-demain

samedi 13 janvier 2018

absconses

dans le style de dévastée c'est à dire les mots dans des phrases absconses, il y en a aussi en anglais.
par exemple orange is the new black ou encore soft is the new strong.
le premier se réfère à une série télé et on comprend bien le rapport, elle se passe en prison et les détenues sont en majorité noires. elles sont vêtues de l'uniforme orange des prisonniers.
bon, ok
et soft is the new strong alors ? c'est une publicité de bompard, le mec des cachemires... là c'est plus fin...

et on peut continuer comme ça longtemps :
south is the new north
young is the new old
nice is the new ugly
salt is the new pepper

ce qu'il y a de bien c'est que ça marche aussi dans l'autre sens, vu que ça n'a pas de sens, justement.
north is the new south
old is the new young
ugly is the new nice
pepper is the new salt 

si on osait on dirait que c'est presque du raymond devos


vendredi 12 janvier 2018

agenda 2018

aujourd'hui j'ai mis dans mon agenda, celui que je vous avais présenté là, ma trente-neuvième recharge.

oui vous avez bien lu, j'ai cet agenda depuis 1978. si vous comptez bien vous me direz qu'il manque une recharge, et bien c'est qu'en 2015 j'ai voulu faire ma maligne et je me suis acheté un agenda chichi-proutprout en cuir orange façon galluchat, avec un mini stylo chichi-proutprout aussi et je ne m'en suis jamais servie. 
 
pas pratique, riquiqui, avec un stylo riquiqui aussi qui n'a jamais marché.

il est donc toujours dans les parages avec sa recharge 2015 jamais utilisée
entre ça et mes valises delsey on ne dira pas que je suis une accro de la consommation. menfin bon c'est sans compter les sacs longchamp

jeudi 11 janvier 2018

méditation de pleine conscience cékoimême

c'est une discipline développée par jon kabat-zinn, américain, docteur en biologie moléculaire, thèse soutenue au MIT, qui s'est reconverti dans l'étude du stress. 
il a fondé et dirige la Clinique de Réduction du Stress. vous me connaissez je ne suis pas versée dans ce genre de choses mais je ne suis pas bornée non  plus. et ça me paraît intéressant à creuser.  il a mis au point une technique, la méditation de pleine conscience, qui reprend les principes connus de la méditation mais en version laïque, moins baba cool que scientifique. 
il travaille plus particulièrement sur l'interaction entre le corps et l'esprit dans les contextes de maladie, de douleurs chroniques, et plus généralement de toute conséquence pathologique du stress. 

il dit :
lorsqu'on commence à s'ouvrir au calme et au silence, on est stupéfait d'entendre uniquement ses propres pensées qui peuvent être plus bruyantes, plus dérangeantes et plus distrayantes que tout bruit extérieur.
 
mon intérêt pour ce genre de choses n'est pas vraiment nouveau cela-dit.
je ne suis achetée ses bouquins et même un CD en 2015.
et si les ouvrir était une de mes résolutions 2018 ? 




mercredi 10 janvier 2018

lumière

comme je vous l'avais expliqué la vie dans le petit pays demande un minimum d'organisation.
ça fait plusieurs nuits que je me réveille et qu'il fait nuit noire dans le jardin alors que selon les principes de défense passive en vigueur on y voit en général de nuit, comme en plein jour.
cette nuit après un orage ayant failli faire tomber le ciel sur la tête de polka, 
je me suis levée pour faire une ronde dans la maison et j'ai constaté à nouveau la nuit noire dans le jardin alors qu'il y avait de l'électricité dans la maison et dans le quartier.

bref ce matin j'interroge le gardien de nuit, qui lui n'avait rien entendu de cet orage, et il me répond que c'est lui qui éteint. devant mon air stupéfait il m'explique, qu'en effet ça consomme...
je me retourne pour me reprendre (à la muriel robin) et lui explique ensuite l'évidence, surtout pour un africain, gardien de nuit qui plus est : 

1/ on laisse la lumière allumée dans le jardin toute la nuit
2/ c'est une question de sécurité
3/ c'est son intérêt pour lui comme pour moi
4/ la conso c'est moi qui la paie... 

il me dit : "ouiiii"

et c'est là que je vois qu'il ne faudrait pas rester trop longtemps encore, et que peut-être je deviens parano. 
j'ai un flash : pourquoi maintenant après 3 ans ? et s'il préparait un mauvais coup ????

alors que c'est peut-être tout bonnement parce que la lumière le dérange pour dormir...




 

mardi 9 janvier 2018

cherchez l'erreur


ça me rappelle une boîte de conserve censée contenir de la confiture d'abricots et qui contenait en fait des haricots verts.