lundi 28 septembre 2015

un corps d'athlete a 60 ans

a la recherche de livres susceptibles de m'interesser je suis tombee sur le rayon "seniors". il est encore


leger, mais je gage qu'il va s'etoffer avec les annees a l'instar du rayon audio-livres, que madame mere qui a meilleur pied que moi mais moins bon oeil frequente desormais assidument.

un coup d'oeil aux titres est interessant. "100 secrets pour vivre 100 ans", "rajeunir n'est pas une maladie", etc... bref il faut se prendre en mains et se botter les fesses, ce qui justement requiert une certaine souplesse. c'est pourquoi il faut lire egalement "un corps d'athlete a 60 ans". et ca demande un certain rythme. il faut alors lire "tous hyperactifs". enfin en tant que francaises on a un rang a tenir. il ne reste plus qu'a lire "ces francaises qui ne vieillissent pas".

bon c'est decide je les  prends tous et je me mets au boulot...


dimanche 20 septembre 2015

maree basse, maree haute

qund on est au bord de l'atlantique comme moi en ce monent, on ne peut echapper au rythme biquotidien des marees. il y a des calendriers pour ca et meme si on est un incurable nez-au-vent, ca saute aux yeux.


les marees vous savez ce que c'est. en gros c'est le resultat sur les oceans de l'attraction de la lune, du soleil et de la gravitation de la terre. mais vous verrez ca sur wikipedia si ca vous interesse. moi ce qui m'intrigue c'est ce que signifie et comment est calcule le coefficient de maree. par exemple 120 mesure une tres forte maree. mais 120 quoi ?

et bien voila ce que nous dit wiki...

En France, l'ampleur de la marée par rapport à sa valeur moyenne est indiquée par le coefficient de la marée, exprimé en centièmes, qui prend une valeur comprise entre 20 et 120. La valeur 100 correspond au rapport, à Brest, du marnage semi-diurne de la formule harmonique divisé par la valeur moyenne du marnage pour les marées de vive-eau d'équinoxe. Il est défini par le service hydrographique et oceanographique de la marine (SHOM).

Il est défini comme suit :

C = \frac{H-N_o}{U}

avec :
  • H : la hauteur d'eau de pleine mer
  • N_o : niveau moyen (à Brest, 4,13 m)
  • U : unité de hauteur propre à la localité (à Brest, 3,05 m
  •  
  • bon allez je me moque. il y a des choses comme ca, qu'on ne comprendra jamais...  

samedi 19 septembre 2015

special mode

en cette rentree ce titre n'est pas tres original, mais ce qui l'est c'est ma selection. je vous ai concocte une petit florilege a ma maniere.

chevrons, chine et panthere : j'aime beaucoup la sobriete 
et l'harmonie des motifs.

les bottes et le sac vont tres bien ensemble et fissent bien les traits de pinceaux de la jupe et les losanges du pull.

panthere et ecossais, chaussures pointues imprimees : tout simplement ravissant. le pull peut-etre un peu tristoune.

ici un pull a empiecement des plus distingue

la les couleurs s'harmonisent particulierement bien. 
mention speciale pour la finesse des gants.
 

enfin, pour parachever le tableau, une petit visite chez le coiffeur s'impose, et vous serez, mesdames, fin pretes pour la rentree !

gloups...

vendredi 18 septembre 2015

marina tsvetaeva

en 2012 a ete inauguree a saint gilles croix de vie une statue de bronze, representant marina tsvetaeva, poetesse russe. don de  zourab tseretelli, president de l'academie des arts de tbilissi et proche de poutine, marina tsvetaeva avait deja sa promenade le long du port.


nee le 26 septembre 1892 a moscou elle a sejourne l'ete 1926 a saint gilles. elle a connu une vie d'exil et de pauvrete jalonnee de morts, en france, en tchecoslovaquie, en allemagne. amie de boris pasternak et rainer maria wilkes, elle ecrivait en 1932 : Ici [à Paris], je suis inutile, là-bas [en Russie], je suis impossible." 

Elle s'est pendue a 49 ans.




pour les courageux...

Il en tomba combien dans cet abîme
Béant dans le lointain !
Et je disparaîtrai un jour sans rimes
Du globe, c’est certain.

Se figera tout ce qui fut, - qui chante
et lutte et brille et veut :
Et le vert de mes yeux et ma voix tendre
Et l’or de mes cheveux.

Et la vie sera là, son pain, son sel
Et l’oubli des journées.
Et tout sera comme si sous le ciel
Je n’avais pas été !

Moi qui changeais, comme un enfant, sa mine
- Méchante qu’un moment, –
Qui aimais l’heure où les bûches s’animent
Quand la cendre les prend,

Et le violoncelle et les cavalcades
Et le clocher sonnant…
– Moi, tellement vivante et véritable
Sur le sol caressant.

A tous – qu’importe. En rien je ne mesure,
Vous : miens et étrangers ?! –
Je vous demande une confiance sûre,
Je vous prie de m’aimer.

Et jour et nuit, voie orale ou écrite :
Pour mes « oui », « non » cinglants,
Du fait que si souvent – je suis trop triste,
Que je n’ai que vingt ans,

Du fait de mon pardon inévitable
Des offenses passées,
Pour toute ma tendresse incontenable
Et mon trop fier aspect,

Et la vitesse folle des temps forts,
Pour mon jeu, pour mon vrai…
– Ecoutez-moi ! – Il faut m’aimer encore
Du fait que je mourrai.

(traduction Sophie TECOUTOFF)  

jeudi 17 septembre 2015

coup de stress

maintenant quand on est stresse, on range ses tisanes et ses medocs et on sort ses crayons de couleur. 

 

y a un petit malin qui a eu l'idee geniale d'inventer le coloriage pour adultes. 

 

si c'est le meme que celui qui a sorti les cahiers de vacances pour adultes, il y a quelques annees, il ne doit plus stresser en voyant arriver la fin du mois. 

 

 
moi j'ai toujours aime ca, mais je ne pensais pas qu'un jour des rayons de librairie seraient pleins a craquer d'albums de coloriage et ca m'amuse. 

et tant que j'y suis je me pose une question : ces ouvrages semblent reserves aux femmes : colriages de fleurs, paysages, femme en couverture des cahiers de vacances... est-ce a dire que cela n'interesse pas les hommes ?

quoique finalement... il y a un filon a exploiter, meme pour les hommes






enfin y a seulement ecrit "pour adultes" mais bon les couvertures me laissent perplexe...

mercredi 16 septembre 2015

chateau de commequiers

commequiers, riante bourgade de 3000 habitants recele en son sein une pepite, comme beaucoup de communes de france, : un château medieval construit dans la seconde moitié du XVe siècle et au début du XVIe siècle en pierres blanches par louis de beaumont. chevalier et seigneur de bressuire, seigneur de la forest, du plessis-mace, de misse, de commequiers, senechal du poitou et chambellan de louis XI.



de forme octogonale, avec ses 8 tours reliées par des courtines, le château aurait été construit selon le modèle de la Bastille. il fut démantelé sur ordre de richelieu en 1628.
il sert qujourd'hui de decor naturel a une fete medievale en costumes qui se tient chaque annee au mois d'aout.

mardi 15 septembre 2015

stetson

john b stetson a fonde sa fabrique de chapeaux au XIXeme siecle aux etats unis comme de juste, mais un stetson c'est pas seulement un chapeau de cow boy, 

 

ca peut etre un fedora
 

ou encore un trilby, comme celui-la !



et c'est le galure de compagnon ideal

lundi 14 septembre 2015

flow

vous le savez je suis une lectrice assidue de magazines. et ce n'est pas en vacances que je vais deroger a mon peche mignon.

en arrivant en france j'ai decouvert « flow ». cette revue bimestrielle (qui paraît tous les deux mois) surfe sur le courant du lacher prise, de la pleine conscience, du bien etre. 

un peu comme "happinez" sa grande soeur nee l'annee derniere, mais qui me semble plus esoterique, "flow" nous explique comment profiter de la vie, suivre nos envies, s'epanouir, flaner, le tout de facon tres ludique, un poil regressif, avec stickers, belles images et coloriages.



de format et de facture assez inspiree de XXI que je vous avais presente la, c'est joli a voir, tres colore, gai, un peu naif, avec une mise en page variee et originale, et ca ne peut faire que du bien, donc, essayez la et vous verrez !

nb : en vacances je ne dispose que de mon pinkie girlie avec un clavier anglais y a donc pas d'accent ni de cedille, sorry !

dimanche 13 septembre 2015

vacances j'oublie tout

ou presque. 

apres une annee bien chargee, entre de nouvelles fonctions tres prenantes, des etudes tres prenantes egalement et la vie dans un pays un peu... rock and roll, disons ca comme ca,


leptitlu a bien merite ses vacances. 

cap sur la vendee donc, ou meme s'il est un peu tard l'ete n'est pas encore fini. depuis notre arrivee le 30 aout nous avons eu tres beau temps et la plage pour nous tout seuls (compagnon ideal, polka et moi).



en fait de vacances, si leptitlu les savoure a fond, compagnon ideal, qui a decroche un tres bon job de consultant avec... les philippines, bosse comme un fou. enfin c'est ce qu'il dit : des fois en regardant son ecran j'ai l'impression qu'il joue au mot cache. y a des petites cases de toutes les couleurs et il me dit que c'est du code, enfin bon...

a part ca, comme dans notre delicieux pays de residence il n'y a pas de cinema, on se rattrape. on est alles voir un truc morbide (floride), un truc brindezingue (le tout dernier testament) et un truc abracadabrant (mission impossible-je-ne-sais-combien).


c'est  cool le cinema