mercredi 31 décembre 2014

l'entente sportive

c'est le plus vieux club sportif de bujumbura, fondé par des belges dans les années 1950 et toujours  géré par des belges. l'entente sportive comprend une piscine, des tennis, un terrain de foot et un tatami de judo. elle a un petit look ancien pas fait pour me déplaire.

plusieurs bassins impeccables


des douches... dans leur jus (eau froide seulement, on est sportif... ou pas)

les plongeoirs

le restaurant actuellement en réfection

l'entrée

et si je vous en parle en ce 31 décembre, c'est pas tout à fait un hasard. mon projet pour 2015 : y aller 2 fois par semaine (et 2015 ça commence demain !)

mardi 30 décembre 2014

buja archi

entre architecture coloniale, art déco et modernisme, certaines bâtisses de bujumbura témoignent d'un passé architectural hérité de la belgique. très décatis ces immeubles résistent toutefois à aux assauts conjugués du temps, du climat et du manque d'entretien.

l'ancien centre culturel,
aujourd'hui institut français du burundi, bâtiment colonial



les arrondis art déco





 

l'ancien cinéma caméo, il n'y a pas si longtemps la seule salle de cinoche au burundi. elle n'existe plus aujourd'hui 


les claustras typiques de l'afrique. madame mère se souviendra.

lundi 29 décembre 2014

arbre à palabres

notre maison n'est pas ce qu'on appelle ici une maison d'expatrié, entendez avec 12 pièces, un salon patinoire et une piscine. mais elle a beaucoup de charme et une grande partie de celui-ci lui vient du jardin. très arboré et fleuri, il est dominé par un manguier géant, lequel apportant de l'ombre à la terrasse où on se vautre en fin d'après midi ou pour les apéros, pourrait tout à fait mériter le surnom d'arbre à palabres.

le manguier est envahi de rhododendron et de lianes.





vu de la terrasse

vu du parking

il abrite un salaud de crapaud buffle qui nous casse les oreilles à la nuit tombée. il est tout petit et je ne suis pas encore arrivée à le prendre en photo mais je n'ai pas dit mon dernier mot...

dimanche 28 décembre 2014

ceci n'est pas un marteau



non, contrairement aux apparences, ceci n'est pas un marteau de président, autre nom du marteau de commissaire priseur, mais un décapsuleur.


d'accord il est moins original que celui que m'a offert béné un jour mais un peu quand même.
et j'ai essayé, même moi, j'y arrive !



mercredi 3 décembre 2014

les fourmis


on a tous (ou presque) lu "les fourmis".
et bien les voila en vrai.

toutes en  ligne derrière la chef, qui marche seule en tête

 
puis elles se retrouvent agglutinées pour attendre 
leur tour de passage dans un défilé

il semble qu'il y ait un passage privilégié par la chef 
alors chacune y descend à son tour


 de nouveau elles se rassemblent

il y en avait des centaines. que faisaient-elles ? où allaient-elles ? quelques hypothèses : une délocalisation de la fourmilière ?  une opération de conquête d'une autre colonie ? un départ en guerre ? une manifestation ? un vote aux primaires ?

une chose est sûre on est bien content de n'avoir pas mis les pieds dedans...

mardi 2 décembre 2014

le magasin de madame prudence


madame prudence est rwandaise. elle possède un magasin de 2 m2 au marché de jemba. elle n'a pas vraiment de spécialité mais on pourrait dire que son magasin est un magasin pour les filles. elle y vend :

du maquillage, des barrettes, des rubans, des bijoux,


des colliers et les perles pour en fabriquer


des chapeaux, des perruques

des lunettes, 

madame prudence n'a pas voulu que je la photographie mais elle a bien voulu que je photographie son magasin. elle est  juste sortie du magasin le temps de la photo.

lundi 1 décembre 2014

retour aux seychelles

l'espace d'un week-end, retour dans le passé.


une plage avec personne

l'eau transparente

quelques traces de pas dans la sable, le vent, un palmier

le ciel, le vent, les nuages

les doigts de pieds en éventail

et tout ça où ça ? dans l'océan indien ? aux maldives ?
non !
au bord du lac tanganyika, 
à 1h30 du bujumbura 

elle est pas belle la vie ?