lundi 31 décembre 2012

surfaces et reflets

la mer, le sable et la lumière font bon ménage lorsqu'il s'agit de faire des photos : regardez. 
et c'est sur ces belles images que je terminerai l'année 2012.
à l'année prochaine...
é

Source sur TF1 News : T










dimanche 30 décembre 2012

come back

vous m'avez manqué...
pour ceux qui se demandent ou j'étais passée, ben j'étais à st Gilles, en vendée. et pour ceux qui suivent, là-bas il n'y a pas internet, enfin dans la maison... les ondes ne passent pas, faute à l'épaisseur des murs. on a eu beau acheter une clé 3G (G comme GoGos), il faut aller sur la place de l'éGlise, se Geler pour Gapter... bref l'été je veux bien passer la soirée dehors assise sur un plot de stationnement, mais l'hiver c'est très moyen...

donc, les vacances terminées, me revoilà.

j'espère que vous avez passé un bon noel, que vous n'avez pas abusé du chocolat ni de la dive bouteille, et que le père noel a fait chauffer sa carte bleue pour vous.

vous voila prêts à festoyer le 31... j'espère que vous avez un plan parce que nous on n'en a pas. à paris nous sommes entourés de bonnets de nuit, ou de gens déjà pris et pas disposés à ouvrir leur soirée, on n'a pas envie de payer 150 euros pour une salade de chèvre chaud et on ne peut partir nulle part parce qu'on bosse le 31... au chapitre "réveillons insolites" sur internet compagnon idéal n'a rien trouvé... qu'un hypothétique "cirque électronique"ou"double boat" (quid ?) et autres soirées clubbing dont on se demande bien à quoi ca va ressembler passée la cinquième conso comprise dans le tarif...

bon, on a encore le temps... c'est juste après demain.

au pire on ira se souhaiter la bonne année sous une pluie d'étoiles tombant en feu d'artifice entre les pilliers de la tour eiffel... et ce serait fantastique de romantisme, non ?



samedi 29 décembre 2012

viol

une pensée pour cette jeune fille indienne décédée après un viol collectif à new delhi. espérons que les pouvoirs publics trouveront le courage de prendre à bras le corps ce fléau que constituent les violences quotidiennes faites aux femmes dans ce pays.

lundi 17 décembre 2012

la ptite boi-boîte

leptilu reçoit toujours, chaque mois, sa "little box". ce mois-ci c'est "my little santa box" et elle contient :

- des mitaines en laine
- un serre-tête
- un bon pour un cours de cuisine gratuit,
- un petit livre d'idées diverses et variées pour célébrer noël
- du lait pailleté pour le corps
- du mascara
- un masque éclat pour le visage
- une jolie carte de noël

apparemment c'est un tel succès que l'idée a fait florès et que la concurrence bat son plein : boxes "beauté", "dandy", "gastronomie", "candies", "oenologie", et même... une wouf box. vous l'avez compris c'est la boîte pour le chien. ben oui, quoi ! y a pas de raison que polka n'ait pas la sienne.
pour 17.90 euros par mois, donc, votre chientou a sa box, avec des surprises, des jouets, des croquettes à essayer, des produits de beauté. exactement pareil que le ptitlu.

elle est pas belle la vie ?






samedi 15 décembre 2012

la dinde au whisky

A cours d'idée pour préparer un repas de réveillon ? en voici une, classique mais toujours réussie,  la dinde au WHISKY
  • Etape 1 : Acheter une dinde d'environ 5 kg pour 6 personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive, des bardes de lard.
  • Etape 2 : La barder de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
  • Etape 3 : Faire préchauffer le four thermostat 7 pendant dix minutes.
  • Etape 4 : Se verser un verre de whisky pendant ce temps là.
  • Etape 5 : Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.
  • Etape 6 : Se verser ensuite 2 verres de whisky et les boire.
  • Etape 7 : Mettre le therpostat à 8 après 20 binute pour la saisir.
  • Etape 8 : Se bercer 3 berres de whisky.
  • Etape 9 : Apres une debi beurre, fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.
  • Etape 10 : Brendre la vouteille de biscuit et s'enfiler une bonne rasade derriere la bravate - non - la cravate.
  • Etape 11 : Apres une demi heure de blus, tituber jusqu'au bour. Oubrir la putain de borte du bour et reburner - non - revourner - non -recourner - non - enfin, mettre la guinde dans l'autre sens.
  • Etape 12 : Se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.
  • Etape 13 : Essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou six whisky de verres ou le gontraire, je sais blus.
  • Etape 14 : Buire - non - luire - non - cuire - non - ah ben si - cuire la bringue bandant 4 heures.
  • Etape 15 : Et hop, 5 berres de plus. Ca fait du bien par ou que ça passe.
  • Etape 15 : R'tirer le four de la dinde.
  • Etape 16 : Se rebercerune bonne goulee de whisky.
  • Etape 16 : Essayer de sortir le bour de la saloperie de pinde de nouveau parce que ça a rate la bremiere fois.
  • Etape 17 : Rabasser la dinde qui est tombée bar terre. L'ettuyer avec une saleté de chiffon et la foutre sur un blat, ou sur un clat, ou sur une assiette. Enfin, on s'en fout...
  • Etape 18 : Se péter la gueule à cause du gras sur le barrelage, ou le carrelage, de la buisine et essayer de se relever.
  • Etape 19 : Décider que l'on est aussi bien par terre et binir la mouteille de rhisky.
  • Etape 20 : Ramper jusqu'au lit, dorbir toute la nuit.
  • Etape 21 : Manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise, le lendemain matin et nettoyer le bordel que tu mis dans la cuisine la veille, pendant le reste de la journée.

vendredi 14 décembre 2012

poils de chien


dimanche dernier j'étais invitée chez des amis pour le goûter.
j'aime les goûters.

j'ai, à cette occasion, en même temps que découvert ce qu'étaient les cannelés -des petits gâteaux bordelais caramélisés et aromatisés au rhum, j'ai réussi à en choper 2- appris qu'on pouvait garder, et même utiliser la fourrure de mes petits camarades pour en faire des pulls. j'ai toujours cru que c'était plutôt les moutons qui servaient à ça, mais on m'a expliqué qu'en fait c'était une démarche sentimentale. garder un souvenir d'un chien qu'on a aimé.

cette magnifique veste est en poils de terre-neuve. souvenir d'un "ben" mort de sa belle mort à l'âge vénérable de 15 ans.


ps : ça rappellera quelque choses aux cinéphiles

je comprends mieux maintenant pourquoi chaque année on me tond à ras alors que je suis si bien, emmitouflée dans ma fourrure...

signé : polka

jeudi 13 décembre 2012

joyeux noël nafi



en voilà une, musulmane ou pas, qui ne sera pas déçue à noël.
son avocat appelle ça "continuer sa vie". moi je dirais qu’elle va pouvoir carrément "changer de vie"…
pareil pour dom, mais dans l’autre sens…


mercredi 12 décembre 2012

17 rue des suisses

pas très loin de chez leptitlu, dans le 14ème arrondissement de paris, a été érigé au début des années 2000 un immeuble au look un peu particulier. sa façade est entièrement recouverte de volets verticaux qu'on dirait de bois, sombres, qui la doublent tout en protégeant les appartements depuis l'extérieur des balcons. je ne sais pas ce que ça donne vu de l'intérieur mais de l'extérieur c'est plutôt joli. l'immeuble appartient à la ville de paris et est constitué de logements sociaux (intermédiaires toutefois).

c'est un bureau d'architectes suisses (un hasard) qui a conçu le projet, herzog et de meuron, et qui ont d'ailleurs été distingués pour cela.

une preuve de plus, s'il en est, qu'on peut faire de belles choses même avec un budget public d'habitat social, comme sur la place de catalogne (cf. post "c'est l'hiver" du 17/01/2012)



mardi 11 décembre 2012

mon beau sapin


sapin trop chargé ? un peu pauvre ? écrasé par l’étoile du sommet ?
si cette simple question ajoute à votre angoisse à quelques jours de noël, sachez que deux jeunes mathématiciens anglais ont mis au point des formules pour déterminer le nombre de boules, la longueur des guirlandes ou la taille du sujet qui coiffe le sapin, pour que celui-ci soit harmonieusement décoré.
ces formules sont à votre disposition en cliquant sur ce lien : http://www.shef.ac.uk/news/nr/debenhams-christmas-tree-formula-1.227810
il suffit de rentrer la taille de votre sapin et les petits génies vous diront ce qu’il faut savoir pour que ce soir là soit absolument parfait (du moins en ce qui concerne la déco du sapin)


lundi 10 décembre 2012

fleur de cactus


en partant au bout du monde, marie nous a laissé une plante mi-grasse mi-cactus, je l'ai récupée et de ce fait elle s'est rapprochée de la fenêtre et du coup elle nous a fait une fleur (pas marie... la plante, enfin ça se discute)



dimanche 9 décembre 2012

agenda moderne

quelque part je dois quand même être un peu conservatrice.

malgré plus d'une quinzaine de déménagements en 35 ans, chacun d'eux étant assorti de l'inévitable opération tri-don-poubelle j'ai quand même réussi à garder l'agenda que je me suis offert à l'occasion de ma première année de fac, à grenoble, en 1978.

il n'a rien de particulier, il est en caoutchouc gris et rouge et a toujours été garni de recharges annuelles, d'abord scolaires puis civiles, de chez "l'agenda moderne", la semaine sur deux pages, des feuilles de couleur pour les notes, un répertoire. il tient le coup, envers et contre tout, et même contre mon envie récurrente de le remplacer.

madame mère a longtemps acheté les recharges annuelles aux galeries lafayette, où elle travaillait, pour me les expédier parfois au bout du monde, puis ce magasin ayant cessé de les proposer, elle les a commandées au petit papetier de sa ville, toujours pour les expédier au bout du monde. puis un jour "l'agenda moderne" s'est modernisé et a ouvert son site sur internet...et leptitu a pu les commander toute seule comme une grande. c'est donc ce que je viens de faire, et c'est ma 33ème recharge. incroyable, non ?



samedi 8 décembre 2012

habitat 67

lors de notre voyage à montréal nous n'avons pas manqué de faire un petit détour par habitat 67. inauguré lors de l'exposition universelle de 67 (leptitlu y était), cet ensemble immobilier conçu par moshe safdi, architecte canadien aujourd'hui confirmé, mais pour qui il constituait à l'époque le projet de fin d'études à Mc Gill -il avait alors 23 ans- a traversé les années en gardant son incroyable avance sur son temps.
c'est toujours aussi futuriste que ces 12 étages de cubes de béton posés les uns sur les autres et dont le toit de chacun constitue la terrasse d'un bloc situé plus haut.


photo d'époque





l'ensemble, en béton préfabriqué, vieillit plutôt bien, malgré quelques fissures ici ou là, et reste une des réalisations architecturales modernes les plus connues dans le monde.





vendredi 7 décembre 2012

0°, ciel bleu


géraldine et moi avons recommencé à courir à l’heure du déjeuner. on le faisait déjà quand on était à delhi, à nehru park. je l’ai devancée d’une année à paris puis quand elle est arrivée, on a repris.

on n’est pas sur le même site elle et moi donc 2 fois par semaine je vais la chercher en métro et on revient ensemble en courant le long de la seine, puis elle repart en métro ou l’inverse (c’est moi qui y vais etc…). 

pour l’instant tout ça ne fait qu’un peu moins de 4 km, parce qu'on avait besoin de se remettre en jambes. mais notre objectif est de faire l’aller et retour en courant (la moitié ensemble l’autre seule, pour rentrer chacune sur notre site, comme je le faisais déjà à montréal, avec fat, une autre amie… coucou, fat !). c’est notre résolution de 2013 et c’est pour janvier (eh oui il faut commencer à penser aux résolutions…).

donc hier 0°, ciel bleu, c’était le temps idéal.


jeudi 6 décembre 2012

leptitlu retourne aux etudes (5)

ah au fait, pour ceux qui suivent...leptitlu est bel et bien inscrit en master à paris 8...
ben c'est pas de la tarte, et pour l'instant je rame... souhaitez-moi bonne chance !



mercredi 5 décembre 2012

grand frère te regarde


à luxembourg, j'ai bien aimé les parcs, dans lesquels, comme je vous l'ai dit, je suis toujours la bienvenue.
j'y ai vu des trucs bizarres : des gros champignons métalliques, des pinky girly barbie style maisons et des bancs mal finis...
en plus y a toujours quelqu'un qui nous surveille. c'est comme déjà cette histoire de grand frère ? ah oui... big brother is watching you... c'est un peu ça...
polka






mardi 4 décembre 2012

cyrano de bergerac

dimanche soir compagnon idéal et moi avons assisté à une énième représentation de cette pièce chère à compagnon idéal. 
forcément originale parce qu'il est difficile de faire mieux qu'à la comédie française et mieux que michel vuillermoz. chant choral et chant lyrique, musique folklorique, tango ou jazz, danse, scènes au milieu des spectateurs, décors originaux mis en place sous l'oeil du spectateur dans un silence parfait. l'ensemble était plutôt enlevé.
le tout dans les magnifiques bâtisses de la cartoucherie de vincennes.
un moment agréable finalement, même si encore une fois, pour moi, et jusqu'ici, la référence absolue reste la comédie française.

chez ragueneau

le carrosse du siège d'arras

dimanche 2 décembre 2012

le monde contre carla


on aura besoin du féminisme tant qu'un mec passant sur le trottoir te guidera spontanément pour faire ton créneau ! signé isabelle mergaud

à mon avis... quand ce ne sera plus le cas, les femmes seront des hommes comme les autres... ben j'ai pas hâte.

samedi 1 décembre 2012

sainte carla

ces derniers temps c'est sa fête.
elle, qui, avant, de l'avis général, était la beauté, l'intelligence, le talent, l'élégance, le glamour personnifiés est, après, devenue moche et vieille, stupide, sans intérêt, mal attifée. on lui reproche même d'apparaître sur une couverture de magazine retouchée (pour un mannequin c'est très original) et de bâcher le féminisme.
heureusement qu'on n'érige plus de bûchers en place de grève..
bon, j'espère qu'elle l'aime son mari, parce que la sainte carla, c'est pour longtemps...

jeudi 29 novembre 2012

les nunettes


c'est comme ça que fils ainé appelait ces accessoires quand il était petit,  lesquels accessoires, hélas, l'âge aidant, prennent de plus en plus de place dans la maison comme dans notre vie...

en effet la simple paire de lunettes de soleil qui servait surtout à retenir une chevelure léonine il y a quelques années a d'abord été rejointe pas sa jumelle, une vraie, pour voir de loin, et par une autre pour voir de près (moi j'en ai aussi pour voir à mi-distance, à l'ère du tout ordinateur), plus les lunettes de soleil correctrices pour voir de loin et celles neutres pour protéger les yeux équipés de lentilles (près et loin, les lentilles).

si on y ajoute les étuis qui vont avec, faut presque une pièce pour les ranger... quant à les retrouver quand on en a besoin, c'est une autre paire de... manches ! à moins de les équiper toutes de chainettes et de les suspendre à son cou, au risque de faire un peu chargé... mais il parait qu'on en vend qui répondent au coup de sifflet... enfin une idée intelligente pour noël...

(bon d'accord les roses c'est pour rigoler, ce sont celles de polka...post du 27/02/2011)

mardi 27 novembre 2012

un ptit dernier pour la route


pour ceux qui savent tout de mon addiction... (post du 16 mai 2011)


il est tout petit, tout mignon, tout chic.

la photo du jour (13)


jeu d'ombre et de lumière


dimanche 25 novembre 2012

luxembourg : ten points

ce we compagnon idéal, leptitlu et moi étions en voyage touristique au luxembourg.

ben moi j'ai beaucoup aimé : les chiens sont les bienvenus partout et pourtant j'ai pas vu une seule crotte souiller les trottoirs. y a des parcs partout, des avenues et des trottoirs larges sauf dans la vieille ville. j'ai beaucoup aimé l'université aussi, qui est bien plus belle que celle de reims ou je suis allée plusieurs fois. et en plus, au centre de la vieille ville il y a un beau château de prince et de princesse.
i

un des nombreux parcs

l'université

le château

seule ombre au tableau, y a pas de frites par terre comme en belgique, mais c'est pas grave.
alors pour ce petit pays au coeur de l'europe, et qui en est aussi le berceau, moi je vote : ten points !

amis lecteurs...

ce blog est une drogue.

voulant ajouter un post ce soir et la photo correspondante, google et son affidé picasa m'ont fait des misères. mon espace de stockage était atteint, avec 802 photos publiées à ce jour. 

que dire, que faire, sinon pleurer... heureusement à tout problème existe une solution et google étant mon ami m'en propose aussitot un :  acheter de l'espace supplémentaire, pour passer de 1 giga gratuit à 25 payants... mais des petits malins sur un forum d'utlisateurs, aussi drogués que moi me proposent de contourner l'obstacle en créant un nouveau blog (leptitludeparlemonde2, par exemple) à un autre nom que le mien, pour continuer à poster des articles et des photos sans bourse délier. pesant le pour (la gratuité) et le contre (un alias) j'ai donc tranché et suis donc condamnée à verser tous les mois une somme modeste mais pas pour autant virtuelle dans la cassette de google.

amis lecteurs, faut-il que je vous aime...

samedi 24 novembre 2012

une classe bien dissipée

mercredi, à l'assemblée nationale, j'ai assisté à une séance de questions au gouvernement. 

le ministre de l'éducation était absent (il avait un mot d'excuse). dommage, sinon il aurait peut-être distribué les heures de colle, les lignes à recopier ou les zéros de conduite à tous ces vilains garnements.
tout ce petit monde était en effet très agité : bavardages, chahut, applaudissements, sifflets, vociférations, vivats... ne manquaient que les vols de boulettes de papier ! les ministres s'exprimaient dans un brouhaha éprouvant et peu propice à la concentration et au travail. le président lui même tapait comme un nounours duracell sur son pupitre avec son marteau, dans l'indifférence générale...
bref, il faut mettre de l'ordre et de la discipline dans les rangs ! vite des mots sur le carnet de correspondance pour les parents de ces chenapans !



vendredi 23 novembre 2012

deux coques et un coeur de crème


le macaron, deux coques genre meringues réunies par un cœur de crème, est à la mode. et comme dans toute mode il y a des collections ; hiver ou été, ce ne sont pas les mêmes parfums qui font courir les petits gourmands. l’été c’est plutôt fruité : citron, mangue, litchee, passion. l’hiver voit le retour des parfums classiques, chocolat, vanille, praliné, pistache. le caramel au beurre salé a toujours beaucoup de succès, quelles que soient les innovations, voire même les audaces ou carrément les extravagances de certains maîtres patissiers.
quant à moi, je ne suis pas amateur, je suis même plus que sceptique quand je vois, ou que je goûte des macarons violette/anis ou violette/réglisse. vous me direz que je n’aime pas la violette. et bien si ! mais dans les colognes, pas dans la bouche. à vrai dire je ne suis pas plus inspirée par les associations thé vert/girolle/citron ou vanille/clou de girofle. je trouve que tous ces parfums ne s'apportent rien, ou même se tuent les uns les autres, et qu'une fois en bouche on ne différencie plus rien. je suis même dévastée* par le chocolat/foie gras.
bref, lorsqu’on vit à paris, il se trouve toujours quelqu’un pour vous apporter ou vous vanter ceux de pierre hermé. et le petit qui monte c’est jean-paul hévin. ladurée est un peu dépassé (quoiqu’il en vende quand même 50 000 par jour), en revanche j'adore leur site. il est… exquis. une petite visite s'impose : http://www.laduree.fr/fr/fabricant/produits/macarons


et si vous voulez goûter...bon appétit !

jeudi 22 novembre 2012

fresque murale (1)

j'inaugure ici une série de photos de fresques murales que j'ai pu découvrir ici ou là.
je ne suis pas une fanatique des peintures sauvages ou des tags, mais là ce sont de véritables fresques, dont les auteurs sont plein de talent et qui enjolivent vraiment notre environnement urbain (enfin je trouve).

mercredi 21 novembre 2012

the stalking cat man..

de son vrai nom dennis avner, est mort au début de ce mois dans sa maison du nevada. il avait 54 ans.
stalking cat man était son nom amérindien. cet ancien militaire américain, à demi amérindien donc, avait eu  quelques années auparavant  la révélation de sa vocation ancestrale "à suivre les pas du tigre", son totem. il avait donc subi des dizaines de transformations corporelles pour ressembler le plus possible à un tigre : division de la lèvre supérieure, implantation de prothèses diverses et variées, silicone, "moustache", crocs, taille des oreilles en pointe et tatouages en tous genres, port de lentilles et de fausses griffes, et même une queue articulée





il vivait plus ou moins bien de sa célébrité, mais n'a pas dû parvenir à trouver le bonheur, même dans la peau d'un tigre : the stalking cat man s'est suicidé.

les bienfaits de l'huile d'olive sur la santé


ils ne sont plus à démontrer... tout au moins sur la salade. en injection dans le pénis c’est moins bon. 

en témoigne l’expérience de ce thailandais qui voulait avoir un pénis aussi gros que celui du bœuf  (enfin du taureau). plusieurs injections d’huile d’olive dans son membre ont conduit l'impétrant à développer un cancer et à l’ablation de ses organes génitaux. 

messieurs, contentez-vous donc de ce que dame nature vous a donné et travaillez à bien vous en servir. ni l’huile d’olive, ni la cire d’abeille, ni le silicone n’obligeront madame à vous trouver transcendant si vous ne l’êtes pas. et si la taille de votre outil est un élément déterminant pour elle, après l’ablation... elle s’envolera…

(pas d'image... et puis quoi encore...)

mardi 20 novembre 2012

atmosphère, atmosphère




130 km de canaux navigables traversent Paris, et une balade sur le tronçon de l'est, qui va du 19ème, au 11ème en passant par le 10ème, en cette fin d'automne, est plus qu'agréable, presque bucolique. d'autant que certaines rues, fermées à la circulation, font juste la part belle aux vélos, joggers et autres poussettes.
on passe devant le fameux hôtel du nord immortalisé par le film du même nom, pourtant tourné en studio et non pas sur le site. 
le canal, couvert sur sa fin, passe sous la bastille, et aboutit dans le bassin de l'arsenal