samedi 2 juin 2012

la photos du samedi (10)




même pour ceux pour lesquels e = mc2 n'est que le titre d'un bouquin des années 1980 (acolé à mon amour, bon, d'ailleurs, de mémoire)) cette tête là est familière.

je vous passe les détails sordides sur la taille de son cerveau et la conservation de celui-ci (avec ses yeux), mais ne résiste pas à vous rappeler qu'il fut un élève plus que moyen, obtenant ses diplômes souvent de justesse, frôlant la misère à ses débuts dans la vie active et échouant comme une baleine sans cap, dans l'administration.

bon finalement, il a quand même fini par retomber sur ses pattes, recevant le prix nobel parmi d'autres prix prestigieux et ayant laissé des prises de positions, restées célèbres, sur à peu près tous les sujets de son temps comme de tous les temps, et même des aphorismes. j'en retiens un, que je vous livre : 

"l'enseignement devrait être ainsi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimable mais jamais comme une contrainte pénible".

et si vous ne savez pas quoi faire ce we, penchez-vous, si vous ne l'avez pas déjà fait; sur son énigme... je vous donne le lien.http://www.naute.com/enigmes/enigme13.phtml.


1 commentaire:

  1. Le petit lu ne résiste pas à nous rappeler que le citoyen Einstein fut un élève "plus que moyen". Résiste petitlu ! Résiste ! voilà le genre de légende que les profs appliquent comme un pansement sur les plaies à vif des parents angoissés. C'était un élève moyen qui a réussi à 17 ans le concours d'entrée à polytechnique (de Zurich certes)Ici un fac similé de son diplôme de maturité (NB notes de 1 à 6 la meilleure étant 6.
    http://i.stack.imgur.com/EaON4.jpg

    RépondreSupprimer