jeudi 11 mai 2017

cornecul

ça vient de cornecul, qui vient lui même de corne-cul. pas vraiment un gros mot mais quand même, à cause de cul. mais ça sonne aussi comme cocu (en lien avec les cornes sans doute).

bref, ce serait un mot inventé par rabelais, ce qui aurait du sens, vu le personnage, mais c'est aussi le nom de quelques villages de france. 
ce qui est sûr c'est que ça veut dire idiot, grotesque, souvent en parlant de l'administration et de ses méandres, par exemple dans "une question de corne-cul". ou il n'y a pas très longtemps : "fillon-jouyet, une histoire de cornecul". en un mot.

et on décline parfois ce mot en "corneculterie". 
en tous cas, moi je l'entends souvent, ces derniers temps. 


je trouve que c'est aussi moche que "abracadabrantesque" que l'on doit à notre inénarrable chirac, celui-là même qui disait : "les emmerdes ça vole toujours en escadrilles"





2 commentaires:

  1. J'adore..... Trop bien.... J'aime bien ces mots que l'on place difficilement dans une conversation mais qui, pourtant, sont bien imagés !!! Il est vrai que nous avons actuellement une escadrille politique de corneculs

    RépondreSupprimer
  2. Compagnon Idéal11 mai 2017 à 10:39

    Marrant, j'aurai vraiment vu ça comme un synonyme de cocu plutôt que d'absurde mais bon, c'est la magie de la langue française :)

    RépondreSupprimer