jeudi 22 septembre 2011

le pays ou les frites poussent par terre


le we dernier je suis allee a bruxelles avec la smala voir fils aine.

 

ca a commence par un long voyage en voiture, mais je ne vais pas m’en plaindre parce que c’est pour m’emmener qu’on fait tout ca vu que le train c’est pas vraiment pratique pour moi. 6 heures de voiture donc, entrecoupes de frequents arrets pipi, croquettes et aussi pour me degourdir les pattes.

a peine arrives, fils aine nous a rejoints a l’hotel ce qui a pris 5 mn vu qu’on était loges a 50 metres de son appartement. superbe appartement d’ailleurs, rien a voir avec notre clapier parisien…

 

diner au restau sur la grand place, qui est tres belle, pour tout le monde. moi j’avais déjà dine, pis j’aime pas les moules, par contre j’aime les frites, le lapin a la gueuze et la carbonade flamande (j’aime pas non plus la biere, contrairement a fils aine et fils cadet).

 

le lendemain, tour de ville en bus a imperiale, j’ai aime voir tout en hauteur, la truffe caressee par le vent, bien au chaud sur les genoux duptitlu. c’est apres que le marathon a commence, je n’ai jamais autant marche, le samedi et le dimanche : on a visite toute la ville a pattes et fils cadet n’a pas arrete de se plaindre. heureusement pour moi c’était moins dur parce que dans cette ville il semble que les frites poussent partout dans la rue entre les paves et j’ai pas arrete de manger.

les croquettes en alu

bref on a tout vu. y a des bandes dessinees sur tous les murs, un enorme truc avec des croquettes en aluminium, j’ai pris le bus et le metro, et on a meme ete gouter les meilleures frites du monde  au fritkot "chez antoine", place jourdan. on a fait la file, comme on dit la bas, une heure (fils cadet faisait la tete), mais la c’était un vrai champ de frites, et je confirme, ce sont les meilleures du monde : on s’est regales malgre la pluie qui a commence a tomber bien a l'abri sous un parasol qui heureusement sert aussi de parapluie...

 

bref contrairement a ce qu’on entend partout, la belgique c’est pas «une fois», je suis sure que ca sera plusieurs.



quick et pfluck

signe : polka

1 commentaire:

  1. Depuis quand t'aime pas les moules? il me semble qu'on s'était déjà fait une fiesta de moules/frites icitt non?

    RépondreSupprimer