samedi 8 avril 2017

au pays de la reine de saba (3)

que les historiens me pardonnent si je fais des raccourcis mais l'histoire de l'éthiopie doit rentrer, coûte que coûte dans un post.
l'éthiopie "moderne" fut fondée par ménélik II. c'était un nomade et il avait établi son campement sur une des collines de la région d'addis abeba (qui n'existait pas) quand il décida de s'installer pour de bon sur le mont entoto, poussé par sa femme la reine taitu. 





il construisit également une église qu'on peu toujours visiter, de même que son palais, et ses vassaux s'établirent à leur tour sur les collines avoisinnantes.

l'église ou sa version rénovée


 une pièce de réception de son palais (dans son jus le palais)

j'aime bien les patères en corne de buffles

puis vint, en 1930, le négus, hailé selassié, de la même dynastie que ménélik. 


menacé et malmené pendant l'occupation italienne (de 36 à 41) il fut chassé du trône en 74 par un colonel communiste, mengistu, qui fut lui même chassé du pouvoir en 91 et coule depuis, des jours heureux au zimbabwé.



meles zenawi, premier ministre, tint ensuite le pays d'une main de fer et ce jusqu'en 2012, date de sa mort en belgique.


pendant tout ce temps là et avant, les troubles intérieurs ou les guerres avec l'érythrée ou la somalie ont assuré au peuple une misère et des famines terribles, dont je vous épargne les photos.

enfin, depuis octobre 2016, l'état d'urgence est décrété en éthiopie.

bref l'histoire moderne de l'éthiopie n'est pas un long fleuve tranquille.. c'est le mojns qu'on puisse dire.

mais avant comment c'était ? non pas au temps de la reine de saba, encore avant, du temps de... lucy ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire