mercredi 30 janvier 2013

mariage ou pas mariage, that is the question


vous n'êtes pas sans savoir que ça bouge en france en ce moment au sujet du mariage pour tous. les homos veulent avoir le droit de se marier comme les hétéros (qui d'ailleurs ne se marient plus) et une partie de la france s'accroche au mariage old fashion (un monsieur, une dame).
moi je n'ai manifesté ni pour un camp ni pour l'autre. la vérité est que j'ai toujours trouvé cette institution démodée (oui... pourtant je me suis mariée), ça m'étonne donc un peu qu'une partie de la population, parmi la plus avancée du point de vue de l'éducation, des revenus, qui s'est souvent affranchie de la morale bien pensante en affichant courageusement un choix différent, veuille à présent rentrer à toute force dans un moule social suranné.


trouvé sur les marches du train bleu le jour de la manif pour tous

évidemment le problème n'est que la partie visible de l'iceberg. ce mariage "étendu" ouvrirait la voie à d'autres questions plus complexes, qui ébranleraient forcément les fondements la société dans laquelle on vit depuis des siècles et des siècles...


à noter quand même que sur ces questions la france n'est pas particulièrement aux avant postes : certains de ses voisins européens, même parmi les plus cathos, ont depuis longtemps sauté le pas dans ces domaines. certes il est un peu tôt pour tirer des conclusions mais il ne me semble pas que cela ait fait autant de remous que chez nous... et ces pays ont l'air bien davantage mobilisés par la crise et par ces effets que par ces questions qui divisent les français...


1 commentaire: