lundi 21 octobre 2013

and the winner is...

 
le parti de juncker, le csv, en terme de voix et de sièges du moins, mais sans qu'il ait la majorité.

 


du coup les résultats permettent d'envisager deux scénarii.

le premier est une alliance entre les chrétiens-sociaux de juncker et les libéraux de bettel (actuel bourgmestre de luxembourg ville, jeune loup local), 


qui disposerait d'une majorité assez confortable de 36 sièges et réunirait à la fois le premier parti du pays et celui qui a le plus progressé. ça s'est déja fait entre 1999 et 2004. mais c'est un mauvais souvenir pour tout le monde et juncker préfèrerait reconduire son traditionnel tandem avec les socialistes, malgré la défection de ces derniers cet été, qu'il a mal vécue (il avait dû démissionner).

un scénario plus rock-and-roll verrait le renvoi dans l'opposition des chrétiens-sociaux, au pouvoir presque sans interruption depuis 70 ans, par la formation d'une coalition entre les libéraux, les écologistes et les socialistes. autrement dit tous contre un...

la balle est dans le camp de juncker qui doit faire des propositions...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire