mercredi 2 novembre 2011

les mains pleines de cambouis


il peut arriver de temps a autre qu'un intello soit confronte a la vraie vie.et c'est toujours un choc.

l'autre jour a un carrefour un dingue nous faisait moult appels de phares et klaxonnait comme s'il avait ete indien. alors que la moutarde commencait a nous monter au nez, on s'est pourtant contenus et on a continue notre chemin sans reagir tout en le maudissant mechamment. en fait il voulait nous dire qu'on avait un pneu a plat, ce qu'on n'a pas tarde a voir nous memes en arrivant a destination.

heureusement (et c'est l'histoire du verre a moitie plein) les conditions etaient ideales : ciel bleu, du temps, dans un endroit calme, et entoures de gens amicaux et experimentes.

comme ni l'un ni l'autre n'avions jamais fait ca de notre vie, j'ai sorti le manuel. page 356, il y a un chapitre pour les gens comme nous, intitule «roue». etape 1, trouver la roue de rechange, le petit materiel et le cric, etape 2, desserer les boulons, pourquoi, quand et comment, etape 3, coincer le cric et ou et l'actionner, etc..

et bien, croyez-le ou non, compagnon ideal, avec l'aide duptilu, du manuel et de quelques passants experimentes et charitables s'en est sorti comme un chef.



le chercheur cherche

et trouve

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire