mercredi 4 janvier 2012

les alias des arcans*


c’est tout une poésie même si la réalité recouvre tout autre chose qu’un conte de fée.

le désormais célèbre dodo la saumure, mais aussi tony l’anguille, jacky le mat, dédé la sardine,  gu le terrible ou gégène le manchot ont, un jour, défrayé la chronique judiciaire.

ayant tous un accordéon chargé, ils se sont fait serrer pour leurs activités : maquereautage, carambouille, kidnapping, fourgat de grinche et plus, et ce malgré des babillards quelque fois célèbres et grassement payés avec du pèze tombé du camion.

balancés par des tontons malgré des as, de carreau, coeur ou trèfle, certains sont allés à niort, d’autres ont rencontré un adidas qui a beurré le marmot. les cinq doigts-six-bagues ont pu être dénoncés par une batteuse d’asphalte allée à la poule. pas de julot casse-croute  dans le lot : ce sont tous de grosses pointures.

ils ont quelquefois taté de la bite à jean-pierre, mais ce sont des durs à cuire et ils s’en sont sortis.




pour la plupart ils sont morts ou à l'ombre, ou en passe d'y aller, mais pas tous : y en a même qui se recyclent dans la littérature. et qu'est ce qu'ils écrivent ?... ben des polars, bien sûr !

* normal que t'entraves rien, c'est de l'argot des poulets

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire