jeudi 18 février 2016

l'attrape-coeurs

esprit d'escalier. en écoutant  oona et salinger, audio livre de madame mère qui raconte fort bien, par la voix d'edouard baer, la liaison entre salinger et oona o'neil avant qu'elle ne s'appelle chaplin, j'ai eu envie de lire l'attrape-coeurs, que je n'avais jamais lu, le livre presque unique de salinger.


il faut surmonter l'écriture, plutôt rebutante, qui reproduit le parler et la pensée d'un adolescent tourmenté de 16 ans, avec des tics de langage (et tout...), des jurons (bordel...) et un tas d'expressions familières.
mais c'est un très beau récit des tourments de l'adolescence lorsqu'ils peuvent conduire au décrochage puis à la chute.
holden caulfield est un ado new yorkais de la bonne société, attachant, qui a peur de grandir, trouve tout et tous nuls, et la vie en général sans intérêt. il est surtout submergé pas ses émotions, qu'il n'arrive pas à contrôler et cela le terrifie.
bon, je ne suis pas critique littéraire au figaro, mais c'est comme ça que je vois les choses. je vous le conseille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire