jeudi 5 janvier 2017

nouvel an russe

contribution de julia, ukrainienne d'afrique


 "beaucoup de Russes et de nombreux Slaves orientaux fêtent un Noël et deux jours de l'an : Nouvel An (1er janvier), Noël orthodoxe (7 janvier), Nouvel An "ancien" non grégorien (14 janvier).
En Russie, c'est au Nouvel An que Ded Moroz (Grand-Père Gel), personnage laïc et sa petite-fille Snegourotchka (Petite fille des neiges) distribuent les cadeaux aux enfants.  




C’est la fête la plus célébrée, pour laquelle on se prépare en avance et que l'on fête entre amis plusieurs jours d'affilée.
La salade « olivier »,  que les français appellent salade russe et que les russes considèrent comme une spécialité française,  alors qu'elle est belge,
 

le « Hareng sous un manteau de fourrure ». 
et le « soviétskoïe champanskoïe » (vin pétillant russe), 

ou bien sûr la vodka, abondent sur les tables. Il ne faut pas oublier d’acheter des mandarines, dont le parfum est traditionnellement associé au Nouvel An et qui décorent les tables du réveillon

à minuit, juste après avoir écouté les voeux du président à la télé, on débouche le "champagne" au son des carillons de la tour Spasskaïa du Kremlin et de l’hymne national russe. Les carillons sonnent pendant une minute et c'est au 12ème coup de carillon qu'on doit trinquer avec les proches.
plus tard encore on lance des feux d'artifice dans la rue .


et pour finir, comme dans tous les pays du monde, on se souhaite la bonne année






1 commentaire:

  1. Compagnon Idéal5 janvier 2017 à 08:16

    Grand père Gel a une représentation très proche du père noël... est-ce une représentation récente ou a-t-il toujours été comme ça ?

    RépondreSupprimer