dimanche 17 juillet 2011

l'incroyable histoire d'une francaise malchanceuse...


un dimanche apres midi j'etais tranquillement assise dans mon salon a bouquiner, quand j'entends un gros « boum ». deux minutes plus tard le gardien sonne a ma porte : quelqu'un avait embouti ma voiture, gentiment garee entre ses deux arbres. je sors et je vois en effet un petit jeune, accompagne d'une jeune femme, qui se repand en excuses et m'explique qu'il est du quartier et qu'il enseigne la conduite a son epouse. bien sur il prendra a sa charge les reparations.
je le fais rentrer et prends ses nom, numero de telephone et son adresse. on convient qu'il m'enverra des le lendemain matin son mecanicien. il repart en renouvelant ses excuses.

le lendemain matin, mon chauffeur m'explique qu'on ne peut rouler parce que le pare-choc coince la roue, ce que je n'avais pas remarque la veille. je prends donc un taxi pour aller au bureau. de la, je rappelle le jeune qui me dit d'abord que son mecanicien ne peut se deplacer, et d'arracher le pare- choc pour rouler jusqu'au mecanicien de mon choix. ainsi procede mon chauffeur qui va ensuite avec celui de la proprietaire voir un mecanicien tout proche. celui-ci garde la voiture 24 heures. je reprends donc un taxi le soir pour rentrer du bureau.
le lendemain la voiture est reparee sommairement : il y a un jour entre le nouveau pare-choc et la carrosserie et les impacts des coups de marteau qui ont servi a redresser la carrosserie n'ont pas ete repeints. le chauffeur fait donc faire une estimation du cout total. 3000 (que j'ai deja paye) + 4000 qui restent pour finir le travail. je ne le fais pas faire parce qu'il faut laisser la voiture 3 jours, ce sera pour plus tard, en tout etat de cause avant de remettre la voiture a l'acheteur qui l'a deja reservee.

mon chauffeur va donc remettre la facture et l'estimation au petit jeune, qui d'emblee lui dit que c'est trop cher.
depuis l'aeroport ou j'etais allee accompagner fils cadet, commence alors une serie de sms plus ou moins secs a ce sujet, qu'il conclue en disant qu'il viendra en personne me payer le lendemain matin et qu'il s'excuse encore du desagrement.

le lendemain matin, dimanche, personne. sur le coup de 12h30, alors que j'allais sortir dejeuner a l'exterieur, il arrive, je le fais rentrer et commence a discuter. en effet il trouve la facture exorbitante et convient avec moi qu'elle aurait peut-etre ete moins elevee s'il s'en etait occupe lui meme, mais comme il travaille, il n'avait pas le temps (et moi je suis a la plage...). neanmoins, grand seigneur, il met 3000 roupies sur la table en disant qu'il ne fait pas d'histoire. en realite ses reparations a lui, sur son pot de yaourt, lui ont coute 2500, la difference s'expliquant aisement par le modele de la voiture. je lui montre ce qui a ete fait et ce qui reste a faire. il acquiesce en disant qu'il en paiera la moitie, je lui dis que je ne vois pas pourquoi je paierais un sou de ma poche alors qu'il m'est rentre dedans tout seul...

la dessus on sonne. son pere, qui s'impatientait dehors, m'invective depuis le couloir en disant que 3000 roupies c'est enorme que c'est deja pas mal qu'il paie, que lui ca ne lui a coute que... il parle en meme temps que moi de facon impolie et arrogante. je lui dis de rentrer s'il souhaite discuter ou de nous laisser s'il prefere rester dehors. il tourne alors soudainement les talons en me disant de faire venir l'assurance, et que c'est ce que j'aurais du faire depuis le debut, et qu'il paiera la difference, je me tourne vers le petit jeune et lui demande de confirmer a son pere que ce n'est pas ce qu'on avait decide ensemble. il en convient mais suit son pere qui est deja parti.

finalement je suis super en retard a mon rendez-vous. je fonce (tout en fulminant contre ce type mal eleve et arrogant), en oubliant de ranger les 3000 roupies.

le soir en rentrant... je suppose que vous avez devine la suite...
pour ceux qui n'en auraient aucune idee... pendant que je parlais avec le pere, le fils est reparti avec les 3000 roupies.

rapport de force, gentillesse, naivete, ca vous dit quelque chose ? en fait j'aurais du appeler le jour meme de l'incident la police des etrangers, leur faire constater, et appeler l'assurance. c'est ce que j'aurais moi meme conseille a un compatriote dans cette situation. je ne l'ai pas fait parce que je n'ai pas cru necessaire de donner tant d'ampleur a cet incident, que j'ai pense qu'un arrangement a l'amiable leur conviendrait surement mieux puique c'est ce qu'ils evoquaient et qu'ils avaient l'air honnete.

depuis, l'assureur est venu me voir au bureau et m'a lui meme conseille de porter plainte. il y avait plein de temoins, ce ne serait donc pas tres difficle, mais franchement est-ce que j'ai envie de me lancer la dedans a un mois de mon depart pour 7000 roupies ? pourtant se faire avoir comme ca, croyez-moi, c'est super humiliant... et comme c'est dommage de quitter l'inde sur cette deplorable experience...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire