lundi 1 avril 2013

agneau pascal

à l'heure où vous me lisez vous êtes peut-être en train de vous empiffrer de chocolat comme des mécréants que vous êtes (au choix, cloches, oeufs de poule ou de lapin, friture). 
mais penchons-nous deux minutes sur le plat traditionnel de pâques, l'agneau pascal.
c'est toujours intéressant de se rappeler que juifs, chrétiens et musulmans, constamment en train de se chipoter, de s'asticoter et même pire, de s'entretuer, partagent au fond tellement de choses. l'agneau pascal, bien sûr, en est une. 


les juifs et les chrétiens (à pâques), et les musulmans (à l'aid al adha) le consomment plus ou moins directement en commémoration du sacrifice d'abraham soumis à son dieu au point de sacrifier son unique fils, remplacé au dernier moment par un agneau, par la main du miséricordieux, satisfait de sa totale soumission.

dans tous les cas, le dindon de la farce, c'est l'agneau, et tout le monde est d'accord là dessus, même les mécréants.

joyeuses pâques et bon appétit





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire