samedi 27 avril 2013

évantail


un évantailliste fabrique des évantails. jusqu’ici rien d’extraordinaire. 

il y a 3 évantaillistes en france qui créent de ces petits choses précieuses pour des particuliers originaux, 

 

des collectionneurs, la haute couture.
introduit en France par catherine de médicis, au 16ème siècle, 

 

l’évantail y a connu au fil du temps une éclipse presque totale, ponctuée de réapparitions ponctuelles bien qu’on annonce son grand retour régulièrement. 
il peut être fait de papier, de soie, de peau, de plumes, de dentelle ou de métal, 

des plumes
 

de la dentelle


du wax


du métal


tendu sur des branches de nacre, d’écaille, de bambou, de bois, d’ivoire et son prix peut atteindre plusieurs milliers d’euros. 
mais on en trouve aussi pour trois fois rien, faits en chine, ou même en espagne, où il fait  partie des accessoires utilisés quotidiennement, par tout le monde.

 chinois en papier et bambou
 
 espagnol en tissu et dentelle

en inde on en trouve en plumes de paon


sous nos lattitudes, l’évantail à son langage : la façon dont on le tient délivre un message : « suivez-moi », « on nous regarde »,  « vous êtes cruel », « je suis marié »… 
c’est joli, non ? mesdames, courez-vite vous acheter un évantail, il donne une contenance, fait parler, intrigue, séduit et surtout... la canicule arrivant, ventile!

2 commentaires:

  1. L’affaire de l'éventail entre le pacha Turc Hussein Dey et le consul Français Pierre Deval est le casus belli qui provoque le blocus maritime d'Alger par la marine royale française en 1827.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'oublie pas que j'ai été instituteur.
    Alors pour leptitlu :

    10 lignes d'éventail
    10 lignes d'éventailler

    et 10 lignes d'épouvantail pour faire bonne mesure :-)

    RépondreSupprimer