mercredi 17 avril 2013

ravalement sans pépettes

comme en france on est devenus pauvres, certains disent même que c'est un état en faillite, il faut bien avoir des idées puisqu'on n'a plus de pépettes.
c'est ainsi que désormais, à la place des bâches cache-misère tendues sur les immeubles en travaux pour les cacher à la vue des passants on trouve des affiches géantes qui vantent telle ou telle marque de luxe. 
ici yves saint laurent paie donc pour le ravalement de l'immeuble de la monnaie de paris et plus bas louis vuitton pour celui de la maison de la légion d'honneur.




bon, pourquoi pas...
espérons quand même que ce genre de marchés n'est pas ouvert à buitoni, nescafé (what else ?) ou pire harpic canard...

3 commentaires:

  1. L'obscénité de la chose est pour vous liée au produit, soit.... Pour moi c'est l'idée même qui est une obscénité. Le plus emblématique a été pour moi le J'adore Dior sur les murs du dépôt du Palais de justice. Masquer un cloaque avec un symbole du parfum de luxe en voilà une idée qu'elle est bonne !

    RépondreSupprimer
  2. non, pas seulement ; cela me déplait de voir ces grandes affiches sur nos vénérables monuments, mais je pense qu'on touchera le fond quand en plus ce seront des produits alimentaires, utilitaires ou d'entretien...

    RépondreSupprimer
  3. harpic wc ça serait pas mal je trouve ; pouquoi pas Pampers et en vis à vis Téna ? sous le slogan "la vie en raccourci" ; je plaisante car j'ai la chance de ne pas habiter en ville ; sur les pommiers alentour à part quelques drapeaux de prières on ne peut pas y mettre grand chose ....lol

    RépondreSupprimer