samedi 20 avril 2013

colette

depuis le temps que j'entends parler de colette, j'ai profité d'un passage dans le quartier pour aller voir par moi-même ce temple du shopping. 
et oui colette n'est pas ma voisine, c'est le premier concept store français. keskesé ? un concept store, c'est un magasin où on trouve de tout, comme un bazar, mais branchouille, hype, the place to be quoi.  

ça commence très fort dans la branchitude dès la porte d'entrée ou le nom de l'enseigne est délibérément présenté à l'envers.




 on trouve des fringues et des articles signés de keith haring, 
très en vogue en ce moment dans la capitale

des livres à regarder et à montrer mais pas tellement à lire : des images, des dessins, des photos essentiellement, très internationaux et de préférence en anglais.

des colliers de bonbons et des livres pop-up avec les monuments de toutes les capitales (on a déjà celui de new york)

des bougies, de l'encens, des appareils photos et des radios

un waterbar babar pour fêter la collection de fringues vendue dans la boutique, avec des ateliers de maquillage pour enfants

un beauty bar (pas babar)

vous êtes baba, hein ? (pas babar, baba !)
 
bref, je résume pour ceux qui n'ont toujours pas compris ce qu'est un concept store : colette c'est tout pareil que le bazar du penjabi au coin de la rue d'alésia mais en vachement plus chic et en vachement plus cher et avec plein de japonais déguisés en clients.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire