mardi 14 mai 2013

espadrilles


l’espadrille est originaire de la région pyrénéenne, une région qui s’étend du pays basque à la catalogne, et qui sert de frontière naturelle à l'espagne et la france.

contrairement à l'acception québecoise (godasse de sport), de ce côté ci du monde, c’est une chaussure légère, en toile avec une semelle de corde tressée.


portée aussi bien par les hommes que par les femmes on en retrouve des descriptions dès le moyen âge. 
avec elle, depuis toujours, on travaille, on danse, on marche, à la plage comme en montagne, à la ville comme à la campagne. 


on en trouve pour trois sous, de toutes les couleurs, pour tous les jours ou même pour rester à la maison, comme de très sophistiquées, plus chères, avec ou sans lacets, compensées ou non.
 
modèle classique avec lacets


elles peut faire savate, quand on la porte repliée sous le talon, ou très chic,


y en a aussi pour bébé, en tricot


bref, c'est tellement agréable à porter qu'il y a peu de placard, en France, qui n’en comporte pas au moins une paire.

les miennes, achetées au pays basque en 2006, 
et que je mets toujours
et chez certains inconditionnels, elles peuvent même sortir du placard pour envahir les murs... (publication autorisée par l'intéressée)


2 commentaires:

  1. Et bien en voilà une super idée de déco! Et puis cela peut donner des idées aux shoes addict qui n'ont plus de place dans leurs placards.... LOL !

    RépondreSupprimer
  2. Voici un site super sympa
    http://www.ainarak.com/

    RépondreSupprimer