dimanche 5 mai 2013

préavis


pour ceux d’entre vous qui l'ignoreraient encore, à la prochaine rentrée scolaire, leptitlu prend sa retraite… non je plaisante.
enfin... pas tout à fait quand même… en fait, l’année prochaine sera une année studieuse : mon employeur m’a en effet généreusement accordé un congé formation d’un an (du 1er septembre 2013 au 31 août 2014)
cela signifie qu’après 30 ans de bons et loyaux services, je vais pouvoir me consacrer pendant un an à mes chères études, mais aussi... faire...

de l’encadrement

du tricot... 

ou du kirigami, 

du sport, 

m’occuper de mon chien,

suivre des conférences,


faire du tourisme, 

profiter de ma maison de pêcheurs, 


bref, profiter de la vie en général.


je voudrais donc publiquement remercier :1/ l’état qui rend possible un tel rêve malgré la crise 2/ mon employeur qui va quand même (un peu) me payer 3/ fat. qui m'a inspiré cette idée géniale 4/ compagnon idéal, qui accepte de m'entretenir.
en ce 5 mai ce message constitue donc un préavis, puisque c’est le 5 août que je quitterai paris pour… le luxembourg.
je reprendrai le travail le 31 août 2014 (enfin… si j’en ai encore envie…)

elle est pas belle la vie ?
 

4 commentaires:

  1. Bravo ptitlu et bon courage, même si je sais que ce sera plus du plaisir que de la contrainte, malgré les devoirs, les mémoires et autres. En ce qui me concerne, suis dans l'attente d'obtenir ce même congé. Quelle angoisse !
    Je te souhaite réussite et bon vent !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis sûre que tu mettras intelligemment à profit cette année d'étude pour réaliser tout tes rêves qu'ils soient studieux ou pas. Sois heureuse durant cette période pour assouvir ton immense besoin de curiosités, de découvertes, de recherches et d'épanouissement. Merci compagnon idéal de la "soutenir" dans sa démarche de remplir encore plus sa grosse tête aux neurones toujours en activité !! Comme elle est insatiable, je sais que tu sais qu'il te faudra beaucoup d'imagination, d'originalité, d'amour... pour continuer à émouvoir cette féroce chercheuse.... BON COURAGE A TOUS LES DEUX ET FELICITATIONS

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne vas pas arriver à croire à quel point le temps passe vite quand on ne travaille pas ! Et je sais de quoi je parle !!!

    Béné

    RépondreSupprimer
  4. Je suis contente de t'avoir inspiré honnêtement! et c'est vrai qu'on se sent presque gêné par les temps qui courts de profiter d'un tel avantage mais quelque part on peut considérer qu'on contribue au bien-être de tous grâce aux retombées positives de notre action (on revient moins stressée, plus motivée, pleines d'idées, plus amoureuses de notre compagnon qui nous soutient etc...)
    profites-en!!
    Fat.

    RépondreSupprimer