mardi 11 juin 2013

ceci est un fer à repasser



fils cadet est revenu au bercail pour un stage de deux mois.
ce stage se déroulant dans une entreprise renommée, il est censé être en costume (en costard dit-il). qui dit costard dit chemise, et qui dit chemise dit repassage, donc fer-à-repasser. et c'est là que ça coince. fils cadet est une machine de guerre (sic) mais il ignore tout de cette machine là et, dit-il, ni son intelligence ni sa formation ne l'ont préparé à une telle épreuve. 
comment donc cet engin se manipule-t-il ? avec quel carburant se meut-il ? sur quoi repasse-t-on ? est-ce que c'est très chaud ? combien de temps faut-il ? est-ce que c'est dangereux ?
c'est un vrai mystère...

pourtant il y a des précédents


enfin... il paraît. pour ma part je confesse que j'ai trouvé ce témoignage sur internet parce que chez moi j'ai jamais vu de mec repasser.


et pourtant... c'est pas sorcier, et ça peut même être fun !



 

2 commentaires:

  1. Compagnon Idéal11 juin 2013 à 09:20

    le p'titlu exagère (mais il est bon d’exagérer ainsi...) !
    il m'est arrivé de repasser (par contre désolé mais j'étais habillé...). Que ce repassage ait été efficace est un autre problème.

    reciproquement, je peux aussi dire que leptitlu repasse rarement (moins rarement que moi certes, mais rarement quand même) :p

    RépondreSupprimer
  2. il se vend maintenant des chemises fabriquées dans un tissu soi-disant infroissable...jamais essayé mais c'est sur que c'est mieux de faire travailler maman avec tout l'amour qu'elle y met!!!!

    biz a tous

    Fat.

    RépondreSupprimer