jeudi 28 janvier 2016

mode peps

parmi tous les disparus de ce mois de janvier, j'en retiens un qui a particulièrement marqué son temps, et peut-être le nôtre, de près ou de loin.
c'est andré courrèges, dont la disparition le 7 janvier est passée inaperçue.
architecte de formation mais couturier de passion. il a habillé la femme moderne des années 60, celle qui s'est mise à travailler, à montrer ses jambes et à mettre des pantalons, celle qui ne pouvait pas courir en talons aiguilles après son bus, dans des matières pratiques et des couleurs peps.

ça a donnéune mode gaie et fraiche, qu'on porte encore. photos.

la mini jupe et les bottines

la robe trapèze et le plexiglas

les couleurs flashy

le col cheminée


bref une mode vraiment fraiche, et je sais pas vous mesdames, mais moi je trouve que tout ça était très moderne. j'ai eu à plusieurs reprises des vêtements inspirés de cette mode là, et j'en ai encore.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire