jeudi 14 janvier 2016

starwars




compagnon idéal me l’avait dit : on sera à noel là ou starwars sera visible. dont acte. ça tombe bien on était justement à paris.

un peu avant on était là londres et là aussi c’était la folie starwars : y avait des stormtroopers partout. on a même fait des photos.


bon, moi je ne suis pas fan mais quand en plus je lis que certaines scènes sont carrément inspirées d’évènements nazis réels, là ça me dit encore moins.

 
et quand, cerise sur la forêt noire, on me dit que stormtrooper est dérivé de sturmabteilung SA lui-même dérivé de sturmtruppen, troupes d’assaut, là je trouve même que c’est glaçant.



bon enfin, ça ne m’empêche pas de dormir non plus… et pendant que compagnon idéal se faisait son starwars moi j’allais voir un + une, le dernier lelouch qui m’a permis de revoir l’ambassade de France en inde… dans laquelle l’ambassadeur était campé par un christophe lambert cacochyme.




bon , pas un chef d'oeuvre. et de toute façon rien ne peut égaler, pour moi, "les uns et les autres", du même lelouch

 
                                       ça c'était du cinéma !
 

1 commentaire:

  1. Compagnon Idéal14 janvier 2016 à 08:37

    Petite précisions sur les scènes "inspirées d'événements nazis" et sur les stormtroopers :

    Star Wars a toujours parlé de la lutte entre le Bien et le Mal. Le Mal est matérialisé par un empire (ou ici ses restes, le Premier Ordre) tyrannique. Pour rendre ce côté maléfique, Lucas (dans la triologie originale) et J.J. Abrams utilisent des clichés qui évoquent les nazis. Ca n'en fait pas un film de propagande, bien au contraire (c'est un film Disney et, dans les 2 premières trilogies, les gentils gagnent toujours à la fin). Donc manichéen, certes, mais absolument pas nauséabond et d'ailleurs les "inspirations" utilisés, se limitent à des détails, et à une scène. Le reste, c'est de la pure science-fiction.

    RépondreSupprimer