samedi 9 mars 2013

belle et bête


après les histoires de cochon et de cheval, très en vogues ce premier trimestre, le salon de l’agriculture nous donne du grain à moudre…
on apprend que les animaux candidats aux concours ont droit à des soins de beauté, ce qu’on savait, mais plutôt poussés, et on ne savait pas jusqu’où.

ainsi, les vaches ont droit à un rasage de précision (4 ou 5 tondeuses différentes sont nécessaires selon la partie tondue), les poils qui restent sont mis en forme avec peigne et gel, on ne trait pas les vaches pendant 24 heures pour que leurs pis soient très gros et on les astique pour qu’ils soient bien brillants et que les veines ressortent, mais tout ça n’est rien… il y a mieux encore, en effet, même leur teint ne doit rien au naturel. il est aussi travaillé que celui de catherine deneuve ou michael jackson (chacun dans son genre).
ainsi, bugaled, candidate au titre de miss, euh, de plus belle vache de france, doit son teint holstein éclatant à un blanchiment des zones blanches et à un noircissement des zones noires : c’est en effet le contraste qui en fait la beauté…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire