vendredi 1 novembre 2013

gravity

compagnon idéal et moi-même sommes allés voir "gravity", film dont on parle beaucoup en ce moment. 
par pure curiosité, parce que ni lui ni moi ne sommes amateurs de ce genre de film (surtout moi). 


première chose, si vous y allez pour georges clooney, restez chez vous parce qu'avec le casque de cosmonaute on le voit à peine. et qu'en plus il ne traîne pas longtemps dans le coin.

c'est donc sandra bullock qui est à la manoeuvre, et je vous le dis : elle ne chôme pas. elle mérite diablement son salaire. il lui arrive toute sortes de choses : elle percute à toute vitesse des objets volants identifiés et dangereux, elle éteint un incendie, elle part en vrille dans l'espace, elle carbure au CO2, elle démarre des vaisseaux spatiaux russes et chinois en lisant le mode d'emploi, et échappe même au requin final (elle a quand même une légère ecchimose sur la pommette à la fin).

mais le pire c'est le sentiment d'oppression. pas de sandra bullock, du spectateur !

je vous le dis moi, un film pareil c'est fatigant. et si vous êtes sujets au mal de l'air, asthmatiques ou claustrophobes, abstenez vous carrément !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire