mercredi 29 mars 2017

vocabulaire : déréliction, kezako ?

j'aime bien découvrir et faire partager des mots difficiles, rares, bizarres, rigolos, exotiques ou évocateurs.

aujourd'hui j'ai choisi "déréliction". du latin derelictio, qui veut dire abandon

bon... mais encore. c'est un nom féminin (évidemment).

théologie :  épreuve de la vie mystique dans laquelle le fidèle a le sentiment d'avoir perdu la grâce, d'être dédaigné pour l'éternité. 

littéraire : sentiment d'abandon, d'isolement et de solitude morale.

 

explication. ce qu'on pourrait ressentir seul sur une île déserte après un naufrage, le sentiment que personne ne viendra nous chercher et qu'on n'existe plus pour personne.

comment le replacer dans une conversation ? exemple. "un silence mortel accompagne la déréliction à perte de vue" (yasmina khadra dans Les hirondelles de Kaboul). 

à ne pas placer trop souvent parce que, évidemment, ça plombe l'ambiance...

3 commentaires:

  1. je veux bien croire que cela plomb l'ambiance .....

    RépondreSupprimer
  2. Compagnon Idéal29 mars 2017 à 10:43

    Trop facile à placer :
    "pas de courant depuis cinq jours, les portables des techniciens qui sonnent dans le vide, les responsables qui vous disent toujours "demain", la déréliction électrique..."

    ;)

    RépondreSupprimer
  3. j'aime beaucoup la phrase de "Compagnon Idéal" d'ailleurs, il laisse sa tendre et belle aujourd'hui pour un monde bien électrique!!!... Éplorée, souffrira t'elle d'une déréliction douloureuse et inconsolable?...

    RépondreSupprimer