samedi 25 janvier 2014

c'est le pérou

vous le savez, j'aime bien vous faire voyager... au delà des frontières du petit pays. 
et justement neïla nous apporte un vent nouveau venu du sud. venu du pérou exactement. non loin du macchu picchu des touristes, elle est allée chez l'habitant avec les camarades de classe de son lycée québecois. 

et d'abord une petite carte pour se situer.


voici donc la contribution de neïla :

"La ville de cuzco à l'atterissage. J'ai été suprise de voir à quel point les maisons sont construites proche de la piste d’atterrissage. Dès la sortie de l’avion on ressent la grande différence d’altitude.





Quelques jours après être arrivés à Cuzco, on s’est dirigés vers Pabellones, un tout petit village à quelques heures d’autobus de Cusco.  
 





Voici à quoi nos chambres pouvaient ressembler, les plus chanceuses avaient un lit mais la plupart dormaient sur des peaux de mouton. La plupart des chambres servaient de débarras pour la nourriture ou pour les vêtements et les meubles.      
 





Ceci est le jardin du village. Tout au long du séjour, nous avons travaillé pour le transformer en potager. 
 





À part travailler dans le jardin, on organisait des activités pour les enfants du village. 
 





 Les enfants nous ont amenés cueillir des herbes en haut d’une montagne qui était tout proche du village. 






Ils nous ont montré des petits fruits avec lesquels ils se dessinaient sur la peau.
 



Voici ma madre, elle était très gentille, mais il était difficile de communiquer avec elle car les  villageois les plus âgés ne parlaient pas espagnol. Ils parlaient un dialecte, le quechua.
Les quelques jours que j’ai passés dans ma famille d’accueil n’ont pas été faciles mais rencontrer des gens et découvrir une culture tellement différente a fait de mon voyage une expérience inoubliable".

séquence émotion. elle a bien grandi neïla. quand je l'ai connue, elle cueillait des paquerettes au bord du terrain de foot où jouait son frère (et fils cadet) et elle les mettait dans une petite valise en carton...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire