samedi 11 janvier 2014

le loup de wall street

vu cette semaine ce film de près de trois heures de martin scorcese avec leonardo di caprio, que j’ai trouvé, film et acteur, excellents.

on est littéralement aspirés dans  une spirale infernale à la suite du héros qui fonctionne à 300 à l’heure à coup d’adrénaline naturelle ou de substances illicites. 
c’est un véritable drogué, au sens propre et au sens figuré, perpétuellement à la recherche de sensations fortes de tous ordres. travail, argent, délire, pouvoir, sexe, alcool et drogues tout est mêlé pour une fuite en avant effrénée, qui évidemment se termine mal.

comment peut-il en être autrement, d’ailleurs… qui peut survivre à ce genre de vie très longtemps ? l’infarctus guette… mais c’est le FBI qui finalement vient à bout de notre trader.


le film est nerveux, le montage brillant. c’est finalement le même sujet que « 99 francs » mais puissance 10, 100… les seconds rôles sont tous très bons à l’exception peut-être de jean dujardin qui ne devrait pas accepter ces rôles de faire-valoir alors qu’il est un excellent acteur.  mais surtout leonardo di caprio est excellent, il dégage un charisme, un enthousiasme, une énergie, une séduction absolument incroyables. c’est pour moi un rôle à oscar…

bon enfin c’est mon avis, parce que compagnon idéal n’a pas aimé du tout… il s’est ennuyé à mourir…

1 commentaire:

  1. Compagnon Idéal11 janvier 2014 à 12:03

    Autre son de cloche donc.
    Même si je ne nie pas que la réalisation et le jeu d'acteur soit bon, j'ai eu clairement l'impression de boucler sur les même scènes en permanence. Pas de rythme non plus dans les interaction puisque les personnages passent leur temps à hurler... bref, moi je n'ai pas trouvé beaucoup d’intérêt à ce film dont j'attendais plus, vu ce que fils cadet nous avait dit du livre...

    RépondreSupprimer