mardi 9 août 2011

chiens


a delhi et a peu pres partout ou nous sommes alles en inde, il y a des chiens errants. calmes dans certains quartiers il peuvent etre tres agressifs et etre une vraie menace pour la tranquillite et la securite des habitants dans certains autres. dans notre premier quartier il y avait des rues entieres qu'on evitait pour ne pas se trouver nez a nez avec des chiens aux babines retroussees. et plus d'une fois compagnon ideal a du pousser un kiai feroce pour les mettre en fuite.

a la nuit tombee, ils se deplacent en meutes plus ou moins menacantes et il nous est arrives d'avoir franchement peur de marcher dans la rue meme avant qu'on ait polka. ce n'est pas etonnant si la plupart des indiens ont peur des chiens, y compris de petits chiens. quand elle etait petite, dans un parc, on avait meme croise un gros monsieur dans la force de l'age qui avait fait un enorme ecart pour s'eloigner des crocs menacants de ce petit chiot de 3 mois et 2 kgs.

il y a plusieurs associations qui les nourrissent, leur mettent des colliers antiparasitaires et s'occupent de leur bien etre notamment en leur fournissant des petits manteaux l'hiver, ce qui, dans ce pays ou beaucoup de gens n'ont pas le minimum, peut paraitre incongru. de meme les veterinaires doivent soigner gratuitement les betes qu'on leur apporte, les steriliser si ca n'a pas ete fait, et ils le font bel et bien. 

quand nous sommes arrives dans ce quartier ci nous avons ete presentes aux chiens errants du quartier par le locataire de l'appartement qu'on reprenait. depuis nous avons sympathise et nous leur apportons des petits biscuits tous les soirs en promenant polka. pour autant nous ne nous risquons pas a les caresser, ils n'ont pas l'habitude et meme s''il y a des amoureux des betes partout, meme ici, leur lot quotidien c'est plutot les coups de pieds, rarement les caresses.

celui la a beaucoup d'allure mais il reste retif meme s'il prend
delicatement du bout des dents le biscuit qu'on lui tend

elle aussi est retive, et, si elle accourt avc les autres quand on arrive,
elle prend tres rarement le biscuit, qu'elle laisse aux deux autres

lui en revanche est tres amical, on peut le caresser,
et il joue volontiers avec polka

les trois nous font fete tous les soirs et je suis sure que nos successeurs dans l'appartement, que nous connaissons depuis quelque annees, auront a coeur de poursuivre cette relation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire