jeudi 18 août 2011

noida

je pense vous l'avoir montre tout au long de ce blog, l'inde ce n'est pas seulement la cite de la joie et la pauvrete. c'est un pays complexe, qui se developpe a grande vitesse quoiqu'inegalement selon qu'on est en ville ou a la campagne, riche ou pauvre, brahmane ou intouchable, hindou ou d'une autre confession, eduque ou illetre. le developpement urbain est lui aussi irregulier, chaotique, de belles et larges avenues, de belles maisons coloniales ou ultra modernes, des parcs superbes et fleuris peuvent laisser place, selon les quartiers, a des ruelles insalubres, des immeubles en ruine ou des bidonvilles, des decharges a ciel ouvert.

il faudra du temps, mais ceux qui etaient la il y a 10 ans assurent que le pays a change de facon extraordinaire. nous memes avons note la difference en 3 ans, grace notamment aux jeux du commonwealth tenus en octobre 2010.

il reste bien sur beaucoup a faire. et les manifestations des derniers mois contre la corruption forcent le gouvernement a agir pour un assainissement de leconomie necessaire au developpement.

une bonne illustration de ce contraste entre l'inde qui est souvent depeinte dans la litterature ou les reportages, et l'inde qui bouge, est le developpement de deux banlieues de new delhi. l'une au sud, gurgaon, l'autre au nord est, noida.

pour info delhi est une division administrative a part entiere, hors etat, comme washington dans le district de columbia.

noida est dans l'etat d'uttar pradesh, le plus peuple d'inde, gouverne depuis 2007 pas une intouchable, megawati, qui depuis son avenement est passee de la defense des sans caste au culte de sa propre personnalite.

fleuron de l'uttar pradesh, cette ville champignon, herissee de grues (et de statues a l'effigie de megawati), n'etait, il y a moins de 10 ans, que champs et marecages. depuis notre arrivee, il n'y a a pas de jours qu'on ne recoive une pub sur les portables pour acheter un appartement, 1, 2, ou n chambres, dans un complexe avec gardiennage, piscine, fitness trail, salle de gym, dont le prix laisse songeur...

comme noida est sortie de rien, a la facon des villes americaines ou de brasilia, elle est divisee en secteurs numerotes,


une voie express 2 x 3 voies la dessert, avec un peage pour lequel on peut s'abonner,


le metro y arrive mais doit etre encore prolonge, et une ligne de bus dediee circule sur son propre couloir.



le reve immobilier du jeune couple indien

complexe utopia

residence gardiennee

bref le 21eme siecle est vraiment la, a deux pas encore, du moyen age : marche en plein air sur le trottoir, cycle-rickshaw, vaches et cochons dans les ruelles de terre battue, tas d'ordures sauvages.

  


quoi qu'il arrive, meme loin, on suivra attentivement le developpement de cette partie du monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire