jeudi 1 décembre 2011

fantomes


mon amie, pradipta, qui vit depuis peu en indonesie, m’a rapporte que les histoires de fantomes y étaient tres repandues. elle m'a autorisee a vous relater notre conversation.

il semble que la-bas le personnel de maison, qui attache beaucoup d’importance a ces histoires, s’applique a nettoyer tres soigneusement les miroirs pour que les esprit ne puissent s’y accrocher, glissent plus facilement et quittent ainsi la maison. mais ils peuvent aussi  preferer quitter leur emploi. le chauffeur  de pradipta vient de lui dire qu’il y avait 4 fantomes chez eux, et il sait tres exactement ou ils sont… elle s’attend donc a ce qu’il la quitte du jour au lendemain.

en faisant des recherches j’ai appris que 99,99 pour cent des indonesiens croyaient aux fantomes, que tout le monde en parlait tout le temps et que c’etait d’ailleurs bien pratique pour expliquer des trucs inexplicables genre un accrochage de voiture ou des roupies envolees. il semble que l’ancien president suharto lui-meme y croyait et consultait frequemment des sorciers, et que la presence de fantomes puisse tout a fait figurer dans un rapport de police sur un cambriolage ou un assassinat.

evidemment ça donne de l'imagination aux artistes et il semble que le film de fantomes soit tres populaire dans le pays. il en sortirait un par mois sur ce theme. il y aurait même un programme de tele-realite dans une maison hantee.

ainsi, dans un pays tres religieux, a tres grande majorité musulmane, mais egalement chretien, boudhiste, et hindouiste… croyances, rituels et traditions continuent a cohabiter joyeusement  avec les grandes religions. c'est ce qu'on appelle un syncretisme.


en tous cas, vrai ou pas vrai, ce soir là, pradipta et ses enfants, dans le doute, ont dormi tous ensemble dans le même lit...

2 commentaires:

  1. Je comprends à présent le paquet de chocolat tout neuf "caché" dans le réfrigérateur (compte de la chaleur ici) et dont le contenu diminue à vue d'oeil. Pardon, mes chérubins de vous avoir accusés.

    RépondreSupprimer
  2. ah oui tiens c'est bien pratique cette histoire de fantome pour expliquer la disparition du chocolat... ;)

    leptitlu, il doit y avoir un fantome chez nous, vu comme le chocolat diminue...

    RépondreSupprimer