mardi 13 décembre 2011

otages

aujourd'hui nous avons été pris en otage par EDF.

cet après-midi quand nous sommes rentrés du travail nous avons trouvé fils cadet en pétard. la chaudière ne fonctionnait pas et donc il n'y avait pas d'eau chaude pour la douche.

une simple observation de l'appareil en question permit de voir que le problème ne venait pas de l'appareil mais bien du gaz. une deuxième observation, cette fois sur le palier, nous le confirma : le robinet de gaz avait bel et bien été fermé. une étiquette scellée au robinet mentionnait "cloture pour impayé".

ce n'est pas la première fois mais la deuxième (en 3 mois et demi). vous vous en doutez nous n'avons pas fait faillite, ni oublié malencontreusement de payer notre facture. EDF fait d'ailleurs prélever le montant dû tous les deux mois directement sur notre compte.

non, pour la deuxième fois le préposé, venu certainement pour couper le gaz à un de nos voisins mauvais payeur, s'est trompé de compteur.

la dernière fois ça s'était réglé vers 22 heures et on avait pu enfin faire nos ablutions...

cette fois c'est plus compliqué. "en raison d'un mouvement de grève, aujourd'hui 13 décembre, nous ne pourrons pas venir rétablir le gaz à votre domicile. merci de bien vouloir renouveler votre appel ultérieurement".

je résume... l'abruti qui s'est (encore) trompé n'etait pas en grève, mais celui qui doit venir rétablir, si.

c'est vraiment pas de chance, si seulement ça avait été l'inverse...

en attendant : douches glacées, total look ski et plats micro-ondables.

vive le droit de grève,
vive la france.

1 commentaire:

  1. Ouf, j'ai eu une impression de déjà lu : j'ai pensé à un moment relire un de tes articles sur ta panne d'électricité en Inde. Non, non, ta nouvelle du jour se passe bien en France...
    La différence est qu'on a sciemment créé le problème.

    RépondreSupprimer