vendredi 8 février 2013

cannabis social clubs



c’est nouveau, ça vient de sortir, ou presque. l’objectif des militants est de faire cesser le trafic de cannabis chez nous. le moyen : que chaque consommateur produise lui-même ce qu’il consomme, au lieu de l’acheter à des trafiquants. c’est écolo et équitable, c’est du bon, du pur et du pas cher.
chaque producteur-consommateur est par la suite invité à se fédérer à un de ces cannabis social clubs, lui-même déclaré en préfecture. il y aurait potentiellement 425 de ces clubs dans le pays, depuis l’appel du 18 joint (sic) qui a vu le premier se déclarer publiquement.
bon pour l’instant c’est un peu compliqué parce que c’est illégal. mais apparemment ça se fait déjà en espagne et au portugal, décidément jamais en retard d’un combat, et pourrait tout à fait entrer dans le cadre de la législation européenne, pourtant bien tatillonne, puisque ce serait une culture uniquement réservée à des fins de consommation personnelle, récréative ou thérapeutique.

je sens que dans nos quartiers, tout le monde va subitement avoir la main verte et que les mères de familles vont se mettre au space cakes...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire