samedi 2 février 2013

la bretagne à paris


à propos de crèpes....
crêperie de josselin, du petit josselin, des cormorans, bretonne, de saint malo, de port manech, de plougastel, de quimper, marine, du phare, des glénans. c’est le nom des crêperies, et encore, j’en oublie peut-être, installées les unes à côté des autres dans cette petite rue du montparnasse, qui va de la rue edgar quinet au boulevard raspail. quelques fois minuscules, elles sont souvent bondées.

cela nous rappelle qu'au 19ème siècle, nos bretons, avec leurs chapeaux ronds, et nos bretonnes, pas toutes bécassines, s’arrachaient à la terre natale pour trouver un travail à la capitale, et s’installaient juste au bout du bout de leur ligne de chemin de fer, c’est à dire à montparnasse. 
ce n'est pas une légende, et ce n'est pas terminé. aujourd'hui, en plus d'autres crêperies, on trouve également dans le quartier le crédit commercial de bretagne, l’association des anciens de l’école des télécommunications de bretagne, un cinéma (le bretagne), une coop breizh ou encore la maison de la bretagne. et il y a même eu en 2004 une école bretonnante (diwan, aujourd'hui déménagée dans le 15ème arrondissement).
s'agissant des crêperies, on ne les a pas essayées, et on reste fidèles à notre préférée : "rêves marins, crêpes marines", à nantes (en bretagne historique, enfin ceci est une autre histoire... )



1 commentaire:

  1. Nous les crêpes..... c'est ce soir. Je fais le repas : coquilles St Jacques/crème fraîche avec riz aux champignons. Ma soeur fait les crêpes !!! Mon breton de Gérard aura, entre autres, celles au sarazin avec saucisse...

    RépondreSupprimer