vendredi 22 février 2013

voyage au centre de l'institut pasteur


pas une ville en france qui n’ait son avenue, sa rue ou sa place pasteur ou docteur roux (son poulidor personnel). madame mère elle-même habite non loin d’une place roux, et c’est tout près d’une rue pasteur luxembourgeoise que compagnon idéal bossera à compter du 1er mars.

 
 
bref, autant dire que c’est une institution qui a pignon sur rue depuis 1888, rue du docteur roux, dans le 15ème arrondissement de paris comme dans bien des pays étrangers.

l’acte fondateur, vous le connaissez, c’est la découverte du vaccin contre la rage. je vous rappelle l’histoire : le petit joseph se présente au laboratoire de pasteur après avoir été mordu par un chien enragé. pasteur qui a déjà trouvé des vaccins contre le choléra de la poule et contre des maladies qui attaquent le porc n’a pas réellement réussi à mettre au point celui contre la rage mais il a réussi à affaiblir le virus en l’exposant à une moelle contaminée. 


devant l’urgence, cependant, et malgré ses réserves de scientifique, il inocule sa mixture à l’enfant, qui est sauvé. il devient alors  célèbre dans le monde entier et son dispensaire se révèle soudain trop petit.

une souscription est lancée pour construire l’institut pasteur, là même où compagnon idéal travaille depuis 2011 et qu’il quitte à regret aujourd’hui.


je vous passe l’histoire de la pasteurisation qui comme son nom l’indique est due également à pasteur.








à noter, ça je ne vous le passe pas, que les gens qui travaillent à l’institut pasteur s’appellent entre eux des pasteuriens.

un bâtiment flambant neuf

un labo
le passé qui se reflète dans le présent



la serre
mais pasteur c'est pas seulement des vieilles pierres et des souvenirs c'est aujourd'hui une fondation privée qui se consacre à la recherche en biologie, notamment sur les maladies virales et les vaccins, dont 8 chercheurs ont obtenu le prix nobel, qui a la première isolé le virus du SIDA, dans laquelle 500 chercheurs permanents travaillent, effectif complété par 600 chercheurs étrangers qui y passent chaque année, venant de 70 pays différents. enfin, 24 instituts hors de france constituent le réseau pasteur, répartis sur les 5 continents.

quand je vous dis pignon sur rue...




1 commentaire:

  1. Ach ! "Pasteur n'a pas vraiment découvert le vaccin contre la rage mais il a réussi à affaiblir le virus en l'exposant à une moelle contaminée" Pasteur n'a pas découvert le virus de la rage, mais il a découvert que la dessication affaiblissait l'agent pathogène invisible au point que l'administration d'un broyat de moelle déclenchait une défense de l'organisme permettant d'occire les agents pathogènes virulents. Correct ? Il a découvert le vaccin ou la procédure vaccinale ... mais pas identifié le virus. Me trompe-je ou me gourre-je ?

    RépondreSupprimer