mardi 12 février 2013

le pape rend son tablier


v’ la aut’ chose, le pape rend son tablier, euh sa mitre et sa soutane… il est vieux et fatigué, il a plus de forces, il a envie de passer à autre chose. 
on peut comprendre. en plus, à 85 ans, il doit largement avoir atteint son quota d’annuités et plus trop de temps pour profiter de sa retraite… il peut même se prévaloir de la pénibilité de la fonction : 127 pays visités en 7 ans sans parler des kilomètres avalés debout dans sa papamobile, c’est fatigant et ça use un homme (même soutenu par dieu).
le plus pénible dans l’affaire c’est qu’on va encore se fader le cirque du conclave, guetter les signaux de fumée, noire c’est pas bon, blanche, c’est bon, et qu’au bout du compte c’est un vieillard cacochyme qui sera élu, et qui prendra des positions arriérées sur tout et n’importe quoi.

seigneur, prend pitié…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire