jeudi 14 février 2013

elliott le dragon


la semaine dernière un dragon de komodo a attaqué et mordu deux employés d’un parc naturel à bali. et encore ces deux-là ont eu de la chance, ils s’en sont sortis mais il y a régulièrement des morts.

quand on voit la bestiole on se dit qu’elle n’a pas grand-chose à voir avec la version de walt disney. 

elliott le dragon


c’est un gros lézard carnivore qui nous arrive en direct de la préhistoire, et qui en plus possède des glandes qui font que la morsure peut provoquer un empoisonnement mortel. il est plutôt charognard mais ne déteste pas à l’occasion préparer son repas lui-même, et comme il peut mesurer jusqu’à trois mètres et assommer un cerf d’un coup de queue ou avaler une chèvre entière, squelette et cornes compris, on comprend que là où il est (protégé) il domine l’écosystème dans lequel il vit. 



il y en a 3000 en liberté dans une île classée parc naturel, du côté de l’indonésie.



outre sa sale tronche, le dragon a une autre particularité : les femelles peuvent pondre des œufs viables sans avoir été fécondées par les mâles (ça s’appelle la parthénogénèse). curieux dans ces conditions que le dragon de komodo soit considéré comme menacé.. oui mais… outre les menaces naturelles (homme, maladie etc…) les adultes mangent les petits… alors là, évidemment…

à table !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire