jeudi 7 février 2013

logiciel


non, je ne vais pas vous rebattre les oreilles avec cette histoire de mariage pour tous. y a bien assez de monde qui en parle en ce moment…
mais j’ai trouvé dans les news un truc qui m’a intéressée (comme quoi, ça arrive).
ça parlait d’un logiciel qui représente la fréquence d’apparition d’un mot dans un débat (on dit son occurrence) par la taille de son inscription dans un ensemble de mots prononcés. en clair, plus le mot est écrit en gros sur le pavé plus sa fréquence d'apparition est élevée.





dans ce tas de mots entendus lors du débat sur le mariage pour tous, sur lequel s'écharpent en ce moment même nos parlementaires, vous pouvez remarquer que "mariage" tient la corde, suivi de "couples" et "loi" puis "droit" et "enfant". 
bon, vous pourriez dire que c'est juste un gadget, mais vous auriez tort.. on s'aperçoit quand même que des mots comme PMA ont été prononcés très souvent alors que filiation, société, ne l'ont été que très peu (ils sont minuscules).
on peut évidemment en tirer des conclusions sur l'orientation du débat, mais ce n'est pas le but de ce post. 

je suis juste, de temps en temps, bluffée par la technique !

2 commentaires:

  1. Compagnon Idéal7 février 2013 à 10:16

    cette représentation est aussi utilisé en génomique, quand on compare des séquences homologues (i.e. d'un même gène) entre différentes espèces pour regarder les mutations.

    L'ADN étant représenté par 4 lettres ATGC, à chaque position de la séquence, on voit les lettres présente dans les différentes espèces avec une taille qui dépend de leur abondance. Plus une lettre est grande plus elle est fréquemment observé à cette position dans les espèces étudiées. Exemple avec la séquence de Kozak :

    http://en.wikipedia.org/wiki/File:KozakConsensus.jpg

    RépondreSupprimer
  2. waooooooooooooooooooohhhhh j'ai du mal a comprendre biz MC

    RépondreSupprimer