dimanche 3 février 2013

l'exploit



forcément puisque j’ai une maison en vendée je m’intéresse un petit peu au vendée globe.

françois gabart, 29 ans, vient de gagner cette course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance en 78 jours et 3 heures. descendu de vendée il est aller doubler 3 caps (bonne espérance, leeuwin et horn) avant de remonter en vendée.
ben chais pas vous mais moi ça m’en bouche un coin. ce mec est tout seul sur son bateau pendant 2 mois et demi, il dort à peine et jamais sur ses deux oreilles, physiquement ça doit être hyper éprouvant et la mer est parfois monstrueuse.
les spécialistes attribuent sa réussite à 5 facteurs : le talent, l’argent, la machine, la préparation et... la chance. 

ce qui est sûr, c’est que dans ce genre d’épreuves, aujourd’hui, il n’y a pas ou plus de place pour l’amateurisme. les marins sont des ingénieurs, ils ont derrière eux une équipe hautement qualifiée et beaucoup d’argent pour faire vivre l’aventure. 

il n’empêche, du premier au dernier, et depuis toujours, le courage d’y aller, c’est à eux qu’ils le doivent.

respect !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire